15 étapes + 10 conseils pour réussir son projet

9 février 2024 - minutes de lecture

9 février 2024

Réussir son projet d'entreprise, c'est avant tout bien le préparer, comprendre le contexte dans lequel on évolue, et faire attention aux détails qui pourraient créer des difficultés.

Dans cet article, je vous explique en 15 étapes comment faire pour réussir votre projet professionnel ou de création d'entreprise.

15 étapes pour bien réussir son projet

Ce n'est pas parce que vous lancez un nouveau projet entrepreneurial que celui-ci sera couronné de succès. En matière de création d'entreprise, l'échec n'est jamais très loin.

C'est d'ailleurs pour ça que je vous recommande de passer le temps nécessaire sur la phase de cadrage de votre projet, avant de vous lancer tête baissée dans l'opérationnel et les tâches à traiter.

Pour optimiser vos chances de succès, voici 15 étapes pour réussir votre projet et mettre toutes les chances de votre côté.

  1. Développez une idée originale.
  2. Étudiez le marché.
  3. Approfondissez le sujet.
  4. Vérifiez la faisabilité.
  5. Rédigez un business plan cohérent.
  6. Définissez le montage financier. (fonds propres, investissement)
  7. Synthétisez vos points forts et vos points faibles.
  8. Parlez-en autour de vous.
  9. Bien s'entourer et vous faire accompagner.
  10. Vous fixer un objectif SMART.
  11. Croire en votre projet.
  12. Planifier votre projet.
  13. Suivre l'avancement de votre projet. (TDB)
  14. Tester avant de commercialiser.
  15. Apprendre à vous remettre en question. (pdca, amélioration continue, pivot)

1 ) Développer une idée originale

Une idée originale est le fondement de toute entreprise prospère.

Pour cela, identifiez un problème spécifique ou un besoin non satisfait sur le marché.

Pensez à des solutions innovantes ou à des améliorations de produits/services existants.

Vous pouvez également partir d'une problématique que vous identifiez, et réfléchir aux manières d'y répondre.Il suffit de lever les yeux et de regarder tout autour de vous. Je suis sûr que vous en trouverez des dizaines chaque jour, touchant à tous les aspects du quotidien.

N'hésitez pas à mélanger différents concepts ou à adapter des idées d'autres secteurs à votre domaine.

La clé est de créer une proposition de valeur unique qui se démarque.

Utilisez des techniques créatives comme le brainstorming, l'analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces), et les études de marché pour affiner votre idée.

N'oubliez pas que l'originalité ne doit pas se faire au détriment de la praticité et de la demande du marché. En effet, il vaut mieux un produit fonctionnel et répondant à un vrai besoin, plutôt qu'un truc super innovant mais qui ne sert à rien.

2 ) Étudier le marché

Une connaissance approfondie du marché est essentielle.

Commencez par définir votre marché cible. Les questions ci-dessous devraient vous y aider : 

  • Qui sont vos clients potentiels ?
  • Quels sont leurs besoins ?
  • Quelles sont leurs habitudes et préférences ?

Puis, analysez votre concurrence :

  • Qui sont vos concurrents directs et indirects ?
  • Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ?

Vous pouvez utilisez des outils tels que l'analyse PESTEL (Politique, Économique, Social, Technologique, Environnemental, Légal) pour comprendre l'environnement macroéconomique dans lequel vous allez évoluer avec votre projet.

Enquêtes, groupes de discussion et interviews des clients sont aussi d'excellents moyens de collecter des données, d'avoir du feedback et de comprendre les plus et les moins des offres actuelles sur le marché.

Cette étape vous aidera à valider la demande pour votre produit ou service et à identifier des opportunités de différenciation par rapport à vos concurrents.

3 ) Approfondir le sujet

Développer une expertise dans votre domaine est crucial sur le long-terme.

Concrètement, cela signifie comprendre les aspects techniques de votre produit ou service, mais aussi les tendances actuelles et futures du secteur.

Je vous rassure, pas besoin pour ça de faire 10 ans d'études. Ce qui compte avant tout, c'est d'avoir une compréhension approfondie du secteur, de la problématique et des solutions proposées sur le marché. 

Vous pourrez toujours vous entourer de spécialistes par la suite.

Regardez par exemple Elon Musk lorsqu'il a créé SpaceX. Même si il a dévoré des dizaines de livres sur l'industrie spatiale et la construction de fusée, il s'est entourée d'ingénieurs spécialisés avec plus de 10 ans d'expérience.

Participez à des conférences, suivez des formations, lisez les publications de l'industrie , écoutez des podcasts, et engagez-vous dans des réseaux professionnels.

Une compréhension approfondie de votre secteur vous permettra d'anticiper les évolutions du marché, d'innover et de prendre des décisions éclairées.

4 ) Vérifier la faisabilité

La faisabilité de votre idée doit être évaluée sous plusieurs angles : technique, financier, légal et commercial.

Pour commencer, étudiez la viabilité technique de l'entreprise en vous posant les questions suivantes :

  • Pouvez-vous réellement créer le produit ou fournir le service ?
  • La technologie suffisante existe t-elle et est-elle accessible au grand public, ou s'agit-il encore de prototype ?

Sur le plan financier, il vous faudra ensuite évaluer les coûts de démarrage, les coûts de fabrication et d'entretien / maintenance, ainsi que les projections de revenus et la rentabilité finale.

Du point de vue légal, vous devrez vérifier les réglementations locales et nationales en fonction de votre marché (attention si vous vous lancez à l'international, les règles changent en fonction des pays), les licences nécessaires et les éventuelles barrières à l'entrée : certifications à passer, validation d'une autorité (par exemple sur les amrchés financiers). 

Enfin, il vous reste à valider la faisabilité commerciale de l'entreprise :

  • Y a-t-il un marché suffisant pour votre produit ou service ?
  • Les gens sont-ils prêts à se payer ce produit ou ce service au prix que vous envisagez ?
  • La valeur perçue du produit est-elle suffisante pour déclencher l'achat ?

5 ) Rédiger un business plan cohérent

Le business plan est un document crucial qui détaille votre stratégie d'entreprise.

Il doit inclure une description de votre produit/service, une analyse de marché, un plan marketing, un plan opérationnel, et des projections financières détaillées (coûts et retour sur investissement).

Le business plan doit être clair, concis et réaliste.

Il sert non seulement de guide pour la gestion de votre entreprise, mais aussi de document de présentation pour les investisseurs et les prêteurs, ainsi que les banques.

6 ) Définir le montage financier

Le financement est un aspect vital de la création d'entreprise. C'est une étape qui est souvent bâclée, alors je vous conseille vraiment de vous poser, et de bien détailler les coûts de votre projet de création d'entreprise, ainsi que les retours sur investissement espérés.

Le montage financier pourra faire toute la différence lorsque vous demanderez à des investisseurs des fonds pour démarrer votre projet.

Évaluez vos besoins en capital initial et envisagez diverses sources de financement :

  • Fonds propres.
    Vous mettez votre propre argent sur la table, et cherchez à créer une entreprise rentable le plus rapidement possible, qui pourra se financer elle-même.
  • Emprunts bancaires.
    Vous vous rapprochez de banques, afin d'engager un prêt pour vous permettre de démarrer. La durée du prêt et le remboursement des intérêts sont variables et se négocient directement avec les banques.
  • Investisseurs en capital-risque.
    Vous faites une levée de fonds en vous rapprochant d'investisseurs, à la manière des start-ups. Gardez en tête que cela demande toujours des contreparties : retours sur investissement, parts de la société, ...
  • Crowdfunding.
    Vous faites appel à la générosité des particuliers, via les plateformes de Crowdfunding, comme Kickstarter.

Préparez un plan financier solide, incluant des prévisions de trésorerie, un compte de résultat prévisionnel et un plan de financement.

Soyez réaliste dans vos estimations et prévoyez un fonds de roulement pour les imprévus.

7 ) Synthétiser vos points forts et vos points faibles

Une auto-évaluation honnête de vos points forts et de vos faibles est cruciale.

Vous pouvez vous appuyer pour cela sur une analyse SWOT.

Identifiez vos compétences, connaissances et expériences - ce sont vos atouts.

 En même temps, soyez conscient de vos lacunes, que ce soit en termes de compétences, de ressources ou de connaissances du marché.

Cette analyse vous aidera à déterminer les domaines où vous devez vous améliorer, vous former, déléguer (à des employés ou des freelances) ou chercher de l'aide.

8 ) En parler autour de vous

N'hésitez pas à en parler le plus possible autour de vous. Partager votre idée avec d'autres peut être très bénéfique.

N'ayez pas peur qu'on vous pique votre idée. Vous n'êtes pas le premier à l'avoir eu. Ce qui compte, ce n'est pas l'idée, mais son exécution. 

Présentez votre concept à des amis, des membres de la famille, des mentors et même des inconnus pour obtenir des retours.

Écoutez attentivement leurs critiques ainsi que leurs suggestions.

Cela peut vous aider à identifier des aspects de votre projet que vous n'aviez pas envisagés et à affiner votre idée.

C'est également un bon entraînement pour apprendre à pitcher votre idée, et à convaincre les autres.

9 ) Bien vous entourer et vous faire accompagner

Le succès d'une entreprise dépend souvent de la qualité de l'équipe et du réseau qui l'entoure.

Il est indispensable de vous entourer de personnes compétentes, qu'il s'agisse de collaborateurs, de mentors, de conseillers, de prestataires ou encore de partenaires.

Cherchez des individus qui partagent votre vision mais qui apportent également des compétences et des perspectives différentes aux vôtres.

La diversité est la clé, en matière de recrutement et de délégation. 

Ne sous-estimez pas l'importance d'un bon mentor qui peut vous guider grâce à son expérience et vous ouvrir son réseau.

Participez activement à des réseaux professionnels et à des événements de l'industrie pour élargir votre cercle.

Enfin, rapprochez-vous de structures qui accompagnent les jeunes entrepreneurs. Il y a par exemple les incubateurs de startups, les chambres de commerce et de l'industrie (CCI), les associations locales, etc...

10 ) Vous fixer un objectif SMART

La définition d'objectifs SMART (des objectifs qui sont Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporels) est fondamentale pour le succès de votre entreprise.

Ces objectifs vous fournissent des cibles claires et mesurables, facilitant le suivi des progrès et l'évaluation des résultats.

Définissez des objectifs à court, moyen et long terme, en veillant à ce qu'ils soient alignés avec votre vision globale.

Revoyez et ajustez régulièrement ces objectifs en fonction de l'évolution de votre entreprise et du marché.

11 ) Croire en votre projet

La confiance en votre projet est contagieuse et est la clé du succès.

Si vous n'y croyez pas vous-même, l'entreprise n'a aucune change de réussir.

Comme quand on partait défaitiste avant d'aller à un examen à l'école. Aucne chance d'avoir la moyenne.

La confiance en votre projet inspire votre équipe, attire les clients et convainc les investisseurs.

Croyez fermement en la valeur que vous pouvez apporter et en la viabilité de votre idée.

Cela nécessite une connaissance approfondie de votre produit ou service et une compréhension claire de son impact potentiel.

Votre passion et votre engagement sont essentiels pour surmonter les obstacles et maintenir votre motivation.

12 ) Planifier votre projet

Une planification détaillée est essentielle pour transformer votre vision en réalité.

Décomposez votre projet en étapes réalisables et définissez des échéances pour chaque phase.

Appliquez l'approche stage-gate, et séparez chaque étape par des jalons, vous permettant de vérifier le travail effectué, de mesurer votre progression, et d'adapter votre plan si jamais le marché a évolué.

Utilisez des outils de gestion de projet pour organiser les tâches, allouer les ressources et suivre les progrès.

Personnellement, je vous recommande Monday, qui permet aussi bien de centraliser vos tâches et de les gérer au quotidien, que de manager vos projets.

Soyez flexible et prêt à ajuster votre plan en fonction des retours, des changements de marché ou des obstacles imprévus.

13 ) Suivre l'avancée de votre projet

Mettre en place des indicateurs de performance clés (KPI) et des tableaux de bord pour suivre l'avancement de votre projet est fondamental.

Sans indicateurs de mesure chiffrés, il n'est pas possible de suivre la progression de votre projet, ni mesurer votre taux de succès.

Ces outils vous permettent de surveiller en temps réel les aspects clés de votre entreprise, comme les ventes, les dépenses, la satisfaction client et la performance opérationnelle.

Une surveillance régulière et une analyse des données vous aident à prendre des décisions éclairées et à identifier rapidement les domaines nécessitant des ajustements.

14 ) Tester avant de commercialiser

Avant le lancement complet, testez toujours votre produit ou votre service auprès d'un échantillon représentatif de clients de votre marché cible.

Cela peut prendre la forme de prototypes, de versions bêta, de tests de marché ou de groupes de discussion.

L'objectif de ce beta-test est de recueillir des feedbacks authentiques et constructifs, et de valider votre proposition de valeur.

Ces retours sont essentiels pour effectuer les ajustements nécessaires, améliorer la qualité et assurer une meilleure acceptation sur le marché.

15 ) Apprendre à vous remettre en question

L'agilité et la capacité à s'adapter sont essentielles dans le monde des affaires, d'autant plus que le monde est aujourd'hui de plus en plus VUCA : Volatil, Incertain (Uncertain), Complexe et Ambigu.

Soyez ouvert à la critique constructive et prêt à remettre en question vos hypothèses et stratégies. Parfois, il peut également être nécessaire de pivoter à 180 degrés la société, afin de répondre aux besoins du marché et d'être rentable.

Utilisez des méthodologies comme le PDCA (Plan-Do-Check-Act) pour une amélioration continue, ou encore la méthode DMAIC.

Soyez prêt à pivoter si les circonstances du marché ou les retours des clients l'indiquent.

La flexibilité et la réactivité sont des atouts précieux pour naviguer dans les défis et saisir de nouvelles opportunités.

10 conseils pour réussir votre projet

En plus de ces 15 étapes pour réussir votre projet, voici 10 conseils supplémentaires pour vous aider dans votre démarche d'entrepreneuriat :

  1. Adoptez une mentalité flexible.
    Soyez prêt à vous adapter rapidement aux changements du marché, aux retours des clients, et aux nouvelles opportunités. Cette flexibilité vous permettra de rester pertinent et compétitif.
  2. Construisez une marque forte.
    Développez une identité de marque unique et mémorable. Votre marque doit refléter les valeurs et la mission de votre entreprise, créant ainsi une connexion émotionnelle avec vos clients.
  3. Maîtrisez votre gestion financière.
    Une gestion financière prudente est essentielle. Surveillez de près vos flux de trésorerie, minimisez les dépenses inutiles et assurez-vous de toujours avoir un fonds de réserve pour les périodes difficiles.
  4. Priorisez le service client.
    Offrez un service client exceptionnel. Un bon service client peut se transformer en bouche-à-oreille positif et en fidélisation de la clientèle, deux atouts majeurs pour une nouvelle entreprise.
  5. Soyez à l'écoute du marché.
    Restez informé des tendances et des évolutions de votre secteur. Cela vous aidera à anticiper les changements et à ajuster votre offre en conséquence.
  6. Innovez en continu.
    L'innovation ne s'arrête pas après le lancement de votre premier produit ou service. Continuez à rechercher des moyens d'innover dans vos offres, vos processus et vos stratégies marketing.
  7. Cultivez un réseau solide.
    Développez des relations avec d'autres entrepreneurs, des clients potentiels, des fournisseurs, et des mentors. Un réseau solide peut ouvrir des portes à de nouvelles opportunités et ressources.
  8. Investissez dans le marketing digital et formez-vous.
    Dans le monde numérique d'aujourd'hui, une présence en ligne forte est cruciale. Utilisez les médias sociaux, le marketing par courriel, et le SEO pour atteindre et engager votre public cible.
  9. Préparez-vous à l'échec et apprenez de lui.
    L'échec fait partie du voyage entrepreneurial. Lorsque vous rencontrez des obstacles, analysez ce qui n'a pas fonctionné, apprenez de vos erreurs, et utilisez ces leçons pour améliorer.
  10. Préservez l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
    Il est facile de se laisser submerger par le travail lors du démarrage d'une entreprise. Cependant, maintenir un équilibre sain entre votre vie professionnelle et votre vie privée est essentiel pour votre bien-être et votre efficacité à long terme.

Thibault Baheux

Tour à tour chef de projet puis manager d'équipe depuis 2008, je suis aujourd'hui directeur de projet indépendant.

J'ai décidé via ce site de démocratiser la gestion de projets et de la rendre accessible à tous.

Mes certifications : Prince2 Foundation, CompTIA Project+ certified, PSM1, PSPO1, Lean Six Sigma Black Belt.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !