Risques vs Hypothèses : Quelles différences ?

9 février 2024 - minutes de lecture

9 février 2024

La gestion des risques consiste à identifier les risques qui peuvent se produire durant le projet, et à mettre en place des plans d'action pour éviter que cela arrive.

Mais la frontière entre un risque potentiel et une hypothèse non vérifiée ou fantaisiste est fine.

Dans cet article, je vous explique les différences entre un risque et une hypothèse en gestion de projet, et comment vous pouvez valider vos hypothèses lorsque vous faites de la gestion de risques.

Différences entre risques et hypothèses

Voici les principales différences qui existent entre un risque et une hypothèse en gestion de projet :

Caractéristiques

Risque

Hypothèse

Nature

Évènement incertain pouvant arriver pendant le projet et ayant un impact négatif

Supposition non vérifiée, qui représente un point d'incertitude à clarifier

Objectif

Minimiser les conséquences négatives pour le projet

Vérifier la validité d'une supposition ou d'une croyance

Incertitude

Source d'incertitude

Point d'incertitude à clarifier

Impact

Peut avoir un impact négatif sur le projet

Peut influencer la planification du projet

Gestion

Peut être atténué ou évité par des mesures et plans d'action

Doit être validé ou invalidé par des faits

Exemple

Retard dans la livraison des matériaux

Les utilisateurs préfèreront la nouvelle fonctionnalité du logiciel

Qu'est-ce qu'un risque ?

Un risque projet est un événement futur et incertain, potentiellement négatif, qui peut survenir et affecter le déroulement du projet

Il représente une source d'incertitude pouvant compromettre l'atteinte des objectifs fixés. Ces menaces peuvent prendre diverses formes : retards dans la livraison de matériaux, problèmes de qualité, contraintes budgétaires imprévues, ou encore des changements dans les besoins des parties prenantes.

Les risques en gestion de projet sont négatifs, et s'opposent aux opportunités, qui peuvent avoir des impacts positifs pour le projet.

Vous devez absolument maîtriser la gestion des risques pour vos projets, afin d'être proactif et d'augmenter vos chances de succès. En identifiant et en gérant correctement vos risques, vous aurez une meilleure maîtrise du projet, et vous rencontrerez moins de situations problématiques et d'imprévus en cours de route.

Qu'est-ce qu'une hypothèse ?

Une hypothèse est une supposition ou une croyance de base, non vérifiée, et qui est prise comme point de départ pour la planification et l'exécution du projet

Elle représente un point d'incertitude à clarifier au cours du projet, afin d'éviter de se faire surprendre ou de rencontrer des difficultés.

Les hypothèses peuvent concerner différents aspects, comme les préférences des utilisateurs, les performances d'une nouvelle technologie ou encore les comportements des parties prenantes.

La validation ou l'infirmation des hypothèses joue un rôle crucial dans la prise de décision, ainsi que dans l'identification des risques, imprévus, aléas et situations problématiques.

Une mauvaise hypothèse peut influencer directement la réussite et l'efficacité de l'équipe projet. Il est donc essentiel pour vous de valider le plus rapidement possible les hypothèses que vous émettez.

On utilise souvent pour cela des phases de test, des POC (Proof Of Concept), ou des ateliers de travail avec les parties prenantes clés.

Comment valider les hypothèses en gestion des risques ?

La validation des hypothèses en gestion des risques est une étape critique pour garantir la prise de décision éclairée et la réussite du projet.

Pour cela, plusieurs approches s'offrent à vous :

  1. Recueillir des données fiables et tangibles afin de vérifier objectivement les hypothèses.
    Vous pouvez obtenir ces données par le biais d'études de marché, d'études de faisabilité, d'enquêtes auprès des utilisateurs et des parties prenantes ou encore en menant des tests pilotes.
  2. Organiser des ateliers de travail avec les parties prenantes.
    Ces réunions et discussions permettent de confronter les perspectives et point de vue des acteurs du projet sur les hypothèses concernées. Ces retours d'expérience peuvent venir appuyer ou réfuter les suppositions émises plus tôt.
  3. Ajuster les hypothèses en fonction des nouvelles informations acquises en cours de route.
    Tout au long du projet, vous allez recueillir des données et des informations, qui vont venir valider ou infirmer vos hypothèses. Vous devez rester flexible et être prêt à vous adapter à un changement de circonstance.

Une gestion active des hypothèses tout au long du projet contribue à renforcer la planification et la prise de décision, tout en minimisant les risques potentiels pouvant survenir sur le projet.


Thibault Baheux

Tour à tour chef de projet puis manager d'équipe depuis 2008, je suis aujourd'hui directeur de projet indépendant.

J'ai décidé via ce site de démocratiser la gestion de projets et de la rendre accessible à tous.

Mes certifications : Prince2 Foundation, CompTIA Project+ certified, PSM1, PSPO1, Lean Six Sigma Black Belt.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !