Quel est le meilleur jour pour commencer un nouveau sprint ?

Thibault Baheux

9 août 2022 - minutes de lecture

La durée des sprints s'exprimant en semaine, vous serez d'accord pour dire qu'il est logique de commencer un sprint le Lundi et de le terminer le Vendredi. Mais est-ce la meilleure manière de procéder ? Pas forcément. 

Alors quel est le meilleur jour pour commencer un nouveau sprint en Scrum ? Et bien le Scrum Guide est muet sur ce sujet. Tout ce qui est organisation est laissé à la décision de l'équipe. 

Le guide Scrum n'est pas prescriptif. C'est top car cela laisse énormément de place à la flexibilité, mais c'est aussi perturbant pour une équipe qui début avec l'agilité et Scrum. Elle a l'impression d'être livré à elle-même et de ne pas avoir de repères.

Dans cet article, j'analyse les avantages et inconvénients à commencer un nouveau sprint le Lundi, puis je vous propose des alternatives crédibles.

Pour aller + loin : Si vous n'êtes pas familier avec le concept de sprint, je vous invite à consulter cet article avant de poursuivre la lecture.

Quel est le bon jour pour commencer un nouveau sprint ?

Bien que le plus logique est de commencer un sprint le Lundi, ce n'est pas la meilleure option. Les meilleurs jours de la semaine pour démarrer un nouveau sprint sont le Mardi et le Mercredi, plus spécifiquement le Mardi après-midi et le Mercredi matin.

Je vais nuancer un peu mes propos. Le bon jour doit aussi convenir à tout le monde.

Si la moitié de l'équipe ne travaille pas le Mercredi car c'est le jour des enfants, ce n'est peut-être pas le meilleur jour pour vous. Pensez également à prendre en compte les disponibilités des parties prenants pour la planification de la sprint review. Est-ce qu'elle tombe le bon jour ?

Analysons ensemble chaque jour pour voir pourquoi le Mardi et le Mercredi sont d'excellents candidats par rapport aux autres.

Lundi

Le Lundi, on se remet du weekend. On est loin d'être les plus efficaces le matin notamment. On se remet doucement dans le bain, et on a des soucis de concentration. 

Le sprint planning étant intense (les cerveaux fument souvent), le Lundi n'est pas le meilleur jour pour cette réunion.

Second problème : le Lundi fait partie des jours les plus pris en RTT ou en congés, afin de prolonger le weekend. Il vaudrait mieux si possible mettre toutes les chances de votre côté et avoir le plus de monde possible pour le sprint planning.

Troisième problème : Commencer un sprint le Lundi matin veut dire le terminer Vendredi soir, ce qui n'est pas non plus le moment le plus opportun pour une rétrospective. Je vous explique pourquoi en-dessous.

Le Lundi n'est donc pas un bon candidat pour faire démarrer ses sprints.

Mardi

Le Mardi est une journée intéressante, car le weekend est derrière nous. On est repassé en mode travail, et le weekend suivant est encore loin. 

D'après Debbie Moskowitz, un spécialiste du comportement, le Mardi est LA journée la plus productive de la semaine.

Autre intérêt intéressant : commencer un sprint le Mardi revient à le terminer le Lundi. Ainsi, l'équipe peut préparer le sprint le Vendredi, partir serein, réaliser la sprint review avec les parties prenantes le Lundi matin, et enchaîner l'après-midi sur la rétrospective du sprint.

A condition bien sûr que les parties prenantes soient disponibles pour la sprint review le Lundi matin. Comme c'est souvent la journée des mails "urgents" et des changements de plan, rien n'est moins sûr.

Le Mardi est un très bon candidat pour démarrer de nouveaux sprints, à condition que les parties prenantes soient disponibles le Lundi afin de réaliser la sprint review.

Mercredi

Le Mercredi est une journée efficace, qui a le mérite de couper la semaine en deux. Et ça, c'est intéressant pour nous.

Le sprint se retrouve coupé en deux. L'équipe peut alors souffler un bon coup le weekend et se ressourcer avant de rattaquer le Lundi pour finaliser les dernières user stories.

Le Mardi permet ainsi de régler les derniers détails avant de faire une démonstration de l'incrément de sprint.

Seul inconvénient : le Mercredi c'est le jour des enfants, il y a donc une possibilité que certains membres de l'équipe soient absents, et ce de manière régulière. La parade ? Réaliser un sprint planning le Mercredi matin.

Certaines expériences, comme celle de Paulo Dias, montrent que commencer un sprint en milieu de semaine est bénéfique.

Le Mercredi est le meilleur candidat au lancement de nouveaux sprints. Discutez-en toutefois en équipe pour vous assurer que la garde des enfants des membres de l'équipe ne posera pas de souci à long terme.

Jeudi

Tout comme le Mardi et le Mercredi, Jeudi est également une journée efficace. 

Il peut également s'agir d'un candidat au démarrage de sprint, à ceci près que la sprint review et la rétrospective auraient lieu le Mercredi après-midi. 

Il est important que tous les membres de l'équipe soient présents en rétrospective. Si l'une des personnes n'est pas disponible car garde d'enfants, il vaut mieux décaler cette journée.

C'est pour cette raison que je ne l'ai pas retenu.

Jeudi peut être un candidat intéressant pour commencer un sprint, mais il y a un inconvénient majeur : la rétrospective du précédent sprint devra avoir lieu le Mercredi après-midi, il faut donc s'assurer que tout le monde soit présent.

Vendredi

Le Vendredi est la pire journée pour commencer ou terminer un sprint, et ce pour plusieurs raisons :

  • Manque de concentration.
    L'équipe se sent déjà en weekend, la concentration intense nécessaire pour un sprint planning ou une rétrospective n'est pas au rendez-vous.
  • Fatigue de la semaine.
    La fatigue accumulée la semaine ne permet pas non plus une concentration maximale.
  • On part plus tôt.
    Bon nombre d'entreprises donne aujourd'hui la possibilité aux salariés de partir plus tôt le Vendredi soir. La rétrospective serait du coup bâclé pour partir à l'heure.
  • Ponts et weekends rallongés.
    Nous sommes nombreux à faire les ponts et à prendre des RTT le Vendredi pour partir en weekend prolongé. Pas cool pour commencer ou terminer un sprint.
  • Stress de tout faire à temps.
    Particulièrement vrai en fin de sprint, l'équipe a le stress de tout clôturer à temps avant de partir en weekend.

Commencer un nouveau sprint le Vendredi, c'est exclu. Oubliez. Non vraiment, j'insiste.

Un bon sprint planning et une bonne rétrospective demande de l'attention et de l'engagement, ce que Vendredi n'offre pas.

Comment utiliser le weekend à bon escient ?

Ce qui est intéressant avec le weekend lorsqu'on commence un sprint le Mercredi, c'est qu'il coupe la semaine en deux.

L'équipe n'a plus le stress de finir tout le travail planifié avant Vendredi 16h. Ils peuvent partir en weekend serein, se ressourcer et revenir le Lundi frais et disponible pour finir ce qui a été commencé.

L'équipe est également moins tentée de "prendre de l'avance" sur le reste de la semaine. Samedi et Dimanche sont vraiment des jours de repos. On évite ainsi la Shadow velocity.

Quel jour choisir pour démarrer un sprint quand on a plusieurs équipes ?

Lorsque plusieurs équipes Scrum travaillent sur le même produit, elles doivent toutes commencer et terminer leur sprint le même jour. Comme elles partagent le même product backlog et product owner, c'est en effet plus simple pour se synchroniser.

Cela permet également de réaliser une sprint review avec les parties prenantes prenant en compte l'ensemble des incréments des équipes, plutôt que de faire une sprint review par team.

Comment gérer les cas exceptionnels ? 

Il y a une règle simple en Scrum : ne décalez jamais votre sprint. Même en cas de jour férié, de congés dans l'équipe, d'absences imprévus, etc... Un sprint commence toujours immédiatement après le précédent. Pour faire simple, il n'y a aucun cas exceptionnel à gérer.

Si le premier jour du sprint est un jour férié, gardez-le pour démarrer votre sprint, mais décalez les rituels Scrum le jour suivant, et adaptez le sprint backlog en fonction de la capacité de l'équipe (nombre de personnes présentes, nombre de jours ouvrés du sprint, etc).

Décaler le sprint dans le temps est une mauvaise idée, qui engendrera plusieurs impacts négatifs, tels que le décalage des rituels dans le temps et notamment de la sprint review, et des soucis sur le calcul de la vélocité.


Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}