Qu’est-ce qu’un sprint Scrum ? Définition et Fonctionnement

Thibault Baheux

20 septembre 2022 - minutes de lecture

Le sprint est au cœur de Scrum et de l'agilité. Ce n'est pas moi qui le dit, mais le guide Scrum.

Je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que le sprint est l'élément agile le plus important. Sans lui pas d'agilité, pas de cycles courts, pas de produit. Rien.

Comme souvent avec les méthodes agiles, il s'agit d'un concept simple à comprendre mais difficile à maîtriser, et qui comporte de nombreuses subtilités dans sa gestion.

Dans cet article, je vais vous expliquer concrètement ce qu'est un sprint, comment ça fonctionne, et quelles sont les bonnes pratiques à suivre au quotidien pour mieux gérer vos sprints.

Qu'est-ce qu'un sprint agile ? 

Un sprint est une itération agile d'une durée de 1 à 4 semaines pendant laquelle l'équipe projet effectue un travail donné et livre un incrément, afin de répondre à un objectif donné. Ce travail en cycle court permet de s'adapter rapidement aux évolutions et de recueillir le feedback des utilisateurs.

Contrairement aux méthodologies de gestion de projet traditionnelles, l'équipe agile cherche à toujours apporter plus de valeur au client et à l'utilisateur final. Le sprint permet donc de découper le produit à développer en petits bouts utilisables dès maintenant, que l'on appelle incréments.

Le sprint a comme particularité de voir le travail à effectuer émerger. Les tâches à traiter sont matérialisées dans le sprint backlog, qui évolue en cours de sprint.

Ce travail en cycle court (le travail s'effectue par itération successive) permet de raccourcir le cycle d'apprentissage de l'équipe projet et donc de réduire les risques inhérents au projet. En effet, plus l'horizon est lointain, plus l'incertitude augmente, plus les risques de dérapage sont grands.

Trop planifier à l'avance, comme dans les méthodes traditionnelles, est une perte de temps : L'objectif pourrait ne plus être le bon, le travail à réaliser changer, etc...

Les sprints sont au cœur de Scrum, où les idées sont transformées en valeur.

Scrum Guide

Quelles sont les caractéristiques d'un sprint scrum ?

Les caractéristiques d'un sprint Scrum sont les suivantes :

Élément

Valeur

Numéro d'identification

Définit la place du sprint dans le projet. Le premier sprint est le sprint 1.

Objectif de sprint

Définit l'objectif à atteindre dans le cadre du sprint. L'objectif est fixe.

Backlog de sprint

Contient la liste du travail à réaliser dans le cadre du sprint. Est émergent, évolutif et dynamique, tant qu'il permet d'atteindre l'objectif.

Résultat du sprint

Au minimum un incrément utilisable et apportant de la valeur.

Durée

1 à 4 semaines maximum. Le plus souvent, la durée choisie est de 2 semaines.

Rythme

Fixe et Soutenable. Tous les sprints ont la même durée sur un projet.

Engagement de qualité

L'équipe ne s'engage pas sur la quantité de travail à réaliser, mais sur la qualité, selon la definition of done.

L'engagement est l'objectif de sprint, pas le sprint backlog.

Empirisme

L'équipe agit sur la base de faits, d'expériences et de preuves.

Apporte de la valeur

Le travail à réaliser est sélectionné en fonction de la priorité et de la valeur business apportée au client.

Pourquoi travailler en sprint agile ? Avantages et bénéfices

Travailler en cycles courts et organiser son projet en plusieurs sprints apporte de nombreux bénéfices pour l'organisation et l'équipe projet, que voici :

  • Rythme de travail soutenable.
    La durée des sprints est fixe sur un projet, ce qui permet à l'équipe d'assurer un rythme constant ET soutenable, et de se construire des repères, via les évènements qui ont lieu durant les sprints.
  • Apporte de la valeur au client.
    Le travail planifié dans un sprint est organisé autour d'un objectif précis, de façon à maximiser la valeur business apportée au client. Les éléments les plus prioritaires sont traités dans les prochains sprints.
  • Cadre de travail léger.
    Scrum apporte aux sprints un cadre léger dans le sens où l'équipe est libre de s'organiser comme elle le souhaite pendant le sprint, mais néanmoins rigoureux. Des rituels ont lieu tout au long du sprint, et le rythme.
  • Engagement sur la qualité, pas sur la quantité.
    L'équipe s'engage sur l'objectif de sprint à atteindre, pas sur les éléments du sprint backlog à réaliser, pour une raison simple : le sprint backlog est dynamique et peut évoluer en cours de sprint, en fonction des apprentissages et des besoins qui émergent.
  • Améliore la prédictibilité de l'équipe.
    Au fur et à mesure des sprints, l'équipe connaît de mieux en mieux sa capacité de travail et est en mesure de prédire avec précision ce qu'elle pourra réaliser lors des sprints suivants.
  • Favorise le feedback.
    A la fin de chaque sprint, l'équipe livre un incrément aux parties prenantes du projet, et obtient un retour précieux de leur part, permettant par la suite d'améliorer le produit.
  • Raccourcit le cycle d'apprentissage.
    L'équipe met au plus un mois afin de valider une hypothèse ou d'acquérir une donnée pouvant être utile par la suite, contrairement aux méthodologies projet traditionnelles qui peuvent nécessiter plusieurs mois pour le même résultat.
  • Développe l'empirisme.
    L'empirisme, c'est l'art d'agir sur la base de faits, d'expériences et de preuves. Les sprints, via leur courte durée, permettent l'apprentissage rapide de l'équipe, et l'amélioration de sa performance via l'empirisme.

Déroulement et fonctionnement d'un sprint

Chaque sprint se compose de la même manière, et est rythmée de la même manière. Cela permet d'assurer à l'équipe un rythme soutenable et constat, et améliore la reproductibilité.

Comment se décompose un sprint ? Analysons cela ensemble :

  1. Sprint planning.
  2. Daily Scrum.
  3. Sprint review.
  4. Sprint rétrospective.

A la fin d'un sprint, on recommence ce cycle via un nouveau sprint, qui démarre immédiatement.

Sprint planning

Le sprint planning a lieu dès le démarrage du sprint. Il permet d'organiser le travail à effectuer durant le sprint, et de décider du plan d'action afin d'atteindre l'objectif de sprint.

Concrètement, l'équipe de développement se réunit avec le product owner afin de décider quels éléments du product backlog doivent être pris et mis dans le sprint backlog, pour être développé durant le sprint en cours.

Cet évènement (ou cérémonie) dure au maximum 8 heures pour un sprint de 4 semaines. Si votre sprint est plus court, la durée maximum du sprint planning l'est également.

Le sprint planning s'organise autour de trois thématiques :

  1. Pourquoi ce sprint est-il important ?
    Le product owner et l'équipe de développement décide de l'objectif de sprint à atteindre.
  2. Que peut-on faire durant ce sprint ?
    L'équipe Scrum décide quels éléments doivent être traités dans le sprint, et procèdent à l'affinage de ces éléments (ajouter du détails).

    C'est également l'occasion d'estimer les points d'efforts nécessaires pour réaliser ces éléments, via le planning poker.
  3. Comment le travail choisi sera t-il réalisé ?
    L'équipe de développement décompose le travail à réaliser et le planifie. Elle s'assure qu''elle pourra réaliser à 100% le travail tel que décrit dans la definition of done.
Pour aller + loin : Consultez cet article pour découvrir en détails comment bien gérer un sprint planning.

Daily Scrum

Le daily scrum, ou daily standup meeting, est une réunion quotidienne de 15 minutes pendant laquelle l'équipe se réunit afin de discuter de la meilleure manière d'atteindre l'objectif de sprint, et de la façon d'adapter le sprint backlog si ça s'avère nécessaire.

Cette réunion a lieu à la même heure et au même lieu, toujours pour créer un rythme de référence pour l'équipe.

Cette réunion permet d'améliorer la communication dans l'équipe Scrum, d'identifier des obstacles et des difficultés, ainsi que de favoriser une prise de décision rapide.

Les problématiques identifiés ne sont pas traitées en séance. Les développeurs se réunissent tout au long de la journée entre eux spontanément, en fonction des besoins afin d'aborder ces points de manière plus détaillées.

Pour aller + loin : Consultez cet article pour savoir comment organiser efficacement votre daily Scrum.

Sprint Review

La sprint review a lieu en fin de sprint (maximum 4 heures pour un sprint d'1 mois), et permet d'inspecter le résultat du sprint avec les parties prenantes du projet. L'équipe présente son travail et recueille les feedbacks du client et des utilisateurs, puis discute de la progression vers l'objectif de produit.

Les feedbacks recueillis permettent ainsi à l'équipe Scrum d'améliorer le produit, d'itérations en itérations. Cela permet également d'améliorer l'apprentissage de l'équipe et de valider des hypothèses.

Sur la base des informations échangées, l'équipe Scrum adapte le product backlog pour répondre à de nouvelles opportunités.

La sprint review n'est pas seulement une démonstration, mais bien une session de travail impliquant et l'équipe et les parties prenantes du projet.

Comme ce sont eux qui sont les premiers impactés par le produit en cours de développement, il est indispensable que les utilisateurs soient présents à la sprint review.

Il n'y a qu'eux qui pourront dire si l'incrément livré apporte bien de la valeur, et indiquer dans quelle direction faire évoluer le produit.

Pour aller + loin : Consultez cet article pour planifier et animer une sprint review efficace.

Sprint Retrospective

La sprint retrospective est un évènement d'une durée maximale de 3 heures pour un sprint d'1 mois, qui clôture le sprint. Elle permet de réfléchir à des pistes d'amélioration continue, afin d'améliorer la qualité des incréments, et l'efficacité et la performance de l'équipe Scrum.

L'équipe se réunit et inspecte l'incrément du dernier sprint, et le déroulement de celui-ci. C'est l'occasion de revenir sur ce qui s'est bien passé (et qui peut être renforcé), et ce qui s'est mal passé (et peut être amélioré).

Les origines des difficultés rencontrées sont explorées, et l'équipe identifie les changements les plus utiles à mettre en œuvre. Elle choisit au minimum un axe d'amélioration à traiter lors du prochain sprint.

Pour aller + loin : Consultez cet article pour découvrir les meilleures techniques de rétrospective.

Ressources complémentaires

Je vous invite vivement à consulter les articles suivants pour approfondir le concept du sprint agile et tout ce qui gravite autour :


Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !