Comment réaliser un burndown chart facilement sur Excel ?

Thibault Baheux

26 août 2022 - minutes de lecture

Vous êtes convaincu par les bénéfices d'un burndown chart pour aider votre équipe à visualiser son avancement tout au long du sprint, mais vous ne savez pas par où commencer ?

ça tombe bien, je vais vous expliquer pas à pas dans cet article comment réaliser un burndown chart de qualité.

Qu'est-ce qu'un burndown graph ? Définition rapide

Un burndown chart, ou burndown graph, est une représentation visuelle du travail qui reste à faire afin d'atteindre un sprint sur un projet agile. Cet outil est mis à jour quotidiennement par l'équipe et permet de visualiser si l'équipe a de l'avance ou du retard.

Je vous invite vivement à consulter cet article sur le burndown chart, son principe et ses bénéfices, si vous n'êtes pas familier avec cette notion. Je vous livre également les clés de lecture et d'analyse d'un burndown graph dans cet article.

Exemple de burndown graph

Quelle est la composition d'un burndown chart ?

Le burndown chart est un graphique à deux axes, qui comprend sur l'axe horizontal le temps de travail compris dans un sprint (le nombre de jours) et sur l'axe vertical le total des points d'efforts pour atteindre l'objectif de sprint.

Le burndown graph comprend généralement deux courbes :

  • La baseline, ou courbe de référence.
    Il s'agit de la courbe idéale d'avancement du travail dans un sprint. Il s'agit d'une courbe linéaire partant du nombre total de points d'efforts à réaliser dans le cadre du sprint le jour 0, pour arriver au dernier jour du sprint à un "reste à faire" égal à zéro.
  • La courbe d'avancement réel.
    Il s'agit de la courbe représentant dans le temps l'avancement du travail de l'équipe sur le sprint, ainsi que le "reste à faire". Cette courbe n'est pas linéaire.

    Elle peut monter si de nouveaux éléments intègrent le sprint backlog. Elle baisse dès lors qu'un élément du backlog est considéré comme terminé, c'est à dire en respectant la definition of done.

7 étapes pour créer un burndown chart

Que vous utilisiez Excel ou que vous le traciez à la main sur votre Scrum board, voici les étapes à respecter pour créer un burndown graph de qualité.

Comme je n'ai pas de tableau sous la main, je vais utiliser Excel pour créer un burndown chart en partant de zéro et illustrer cet article.

1 ) Tracez les abscisses et les ordonnées

  1. Commencez par tracer deux axes se coupant à angle droit. L'axe horizontal est l'axe des abscisses, l'axe vertical est l'axe des ordonnées.
  2. Sur l'axe horizontal (abscisses), positionnez les jours composant le sprint. Vous pouvez les nommer "Jour 1", "Jour 2", etc... ou "Lundi", "Mardi", etc...
  3. Sur l'axe vertical (ordonnées), positionnez une échelle pour le total des points d'efforts à réaliser durant le sprint.

Vous devriez obtenir quelque chose de similaire à ce graphique.

Exemple de burndown chart créé sous Excel

Vous noterez qu'à ce stade, les points d'efforts représentés sur la gauche sont erronés dans Microsoft Excel. C'est normal, ça se corrigera dès que l'on renseignera le tableau au-dessus.

Dans cet exemple, je suis parti de plusieurs postulas :

2 ) Estimez les user stories lors du planning poker

Passons à la deuxième étape. Ici, vous allez mettre momentanément de côté votre tout nouveau graphique pour passer au sprint planning.

L'objectif est simple : estimer les points d'efforts (ou story points) nécessaires pour réaliser les éléments du product backlog, et choisir ceux à intégrer au sprint backlog.

Pour cela, vous pouvez vous servir de la technique d'estimation du planning poker, ou de l'une de ses alternatives.

Pour faciliter les calculs et la mise à jour de votre burndown chart, je vous recommande d'adopter la suite de Fibonacci "améliorée" afin d'estimer vos user stories.

Une user story du backlog pourra donc avoir l'une des valeurs suivantes :

1 - 3 - 5 - 8 - 13 - 21.

Une fois que l'ensemble des éléments qui sont intégrés au sprint sont estimés, vous pouvez passer à l'étape suivante.

suite de Fibonacci

La suite de Fibonacci, utilisée pour les estimations agiles

3 ) Décidez du mode de calcul des points d'efforts

Bien, vous devez maintenant prendre une nouvelle décision :

  • Allez-vous prendre en compte l'ensemble des points d'efforts des éléments du sprint backlog pour tracer votre burndown chart ?
  • Ou allez-vous prendre en compte uniquement les points d'efforts des éléments qui répondent à l'objectif de sprint ?

Le choix est propre à votre équipe, bien qu'on recommande généralement de ne prendre en compte que les user stories permettant d'atteindre l'objectif de sprint.

Attention cependant. Une fois la décision prise, vous devrez la respecter pour l'ensemble des burndown chart de votre projet.

4 ) Calculez le total des points d'efforts des éléments du sprint backlog

A la fin du sprint planning, l'objectif de sprint a été défini, les user stories ont été estimées, et mon sprint backlog a été peuplé.

Pour poursuivre l'exemple, on va considérer que mon sprint backlog contient les éléments suivants :

Exemple de sprint planning

J'ai décidé de ne prendre en compte que les éléments répondant à l'objectif de sprint pour faire mon burndown chart. Je vais donc calculer la somme des points d'efforts nécessaires pour atteindre l'objectif de sprint :

21 + 3 + 5 + 8 + 13 = 50

Les points d'efforts restants sont donc de 50 au jour 1.

Les points d'efforts restants au démarrage du sprint le jour 1 sont donc de 50. Je reporte ce chiffre dans mon tableau et sur le burndown chart.

Exemple de burndown chart créé sous Excel

5 ) Tracez la ligne de référence

Tracez une ligne rouge de référence, du début à la fin du sprint, montrant l'avancement idéal que l'équipe devrait avoir au jour le jour.

Le plus simple sur Excel est d'ajouter une ligne où je retranche le même nombre de points chaque jour afin d'atteindre 0 à la fin du sprint.

J'ai caché la ligne pour plus de lisibilité mais je vous garantis qu'elle existe bien sur mon Excel. 🙂

On appelle cette ligne de référence la "baseline". Il s'agit bien sûr d'un idéal à atteindre, mais dans la réalité votre courbe ne ressemblera jamais à celle-ci.

Exemple de burndown chart créé sous Excel

6 ) Calculez chaque jour la somme des story points des éléments terminés

La structure de votre burndown chart st enfin prête. Il ne vous reste plus qu'à le mettre à jour quotidiennement, avant ou après le daily Scrum. 

On évite en effet de le faire pendant cette réunion de 15 minutes, afin d'éviter de la perturber.

Prenons les hypothèses suivantes pour mettre à jour notre exemple :

  • Le Jour 2, l'équipe a pris plusieurs user stories en développement mais n'en a terminé aucune. Le "reste à faire" est donc toujours de 50.
  • Le Jour 3, l'équipe termine la user story #3. Comme elle respecte la definition of done, elle est considérée comme terminée. On retire donc les 5 points d'efforts de cette US du total : on arrive donc à 45.
  • Le jour 6, l'équipe a bien avancé, et termine la user story #2, la user story #4, ainsi que la bug #101. On retire du total les story points des deux user stories, soit 11 points d'efforts. Le bug ne servant pas à atteindre l'objectif, nous n'en tenons pas compte pour le burndown chart.
  • Le jour 7, l'équipe termine la user story #5. On soustrait à nouveau 13 points d'effort au "reste à faire".
  • Le jour 8, l'équipe termine le bug #357. Aucun story points n'est retranché.
  • Le jour 10, l'équipe termine enfin la user story #1, on retranche donc 21 points. Le total tombe à zéro, l'équipe a réussi son sprint et a atteint l'objectif de sprint. 

Il ne reste plus qu'à clôturer le sprint en préparant la sprint review avec les parties prenantes du projet, et en animant la rétrospective du sprint pour l'équipe.

Exemple de burndown chart créé sous Excel

7 ) Analysez le burndown graph en fin de sprint

Le sprint est terminé ? Ne jetez pas tout de suite votre burndown chart, elle contient de précieuses informations. Vous pouvez l'analyser à posteriori afin de visualiser ce qui s'est passé sur le sprint, et comment vous pouvez vous améliorer en tant qu'équipe agile.

Pour aller + loin : Je vous explique en détails dans cet article comment analyser une burndown chart.

Quel outil en ligne pour un burndown chart ?

Si votre équipe est à distance et que vous ne souhaitez pas utiliser Excel, pas le choix, il va falloir investir dans des outils de gestion de projet en ligne.

ça tombe bien, les références du marché intègrent des outils de reporting pour l'équipe agile, tels que le burndown graph.

Voici les applications de gestion de projet en ligne qui vous permettent de générer rapidement ou automatiquement des burndown chart :

  1. Monday.com
  2. ClickUp
  3. Wrike

Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !