Qu’est-ce que la dérive des objectifs ? Principes + Causes

Thibault Baheux

1 août 2022 - minutes de lecture

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'accepter des demandes de changement d'un client à priori simples à réaliser pour vous rendre compte plus tard que le projet n'est plus dans les délais.

Horreur ! Malheur ! La dérive des objectifs a encore frappé.

Nous y sommes tous confrontés au moins une fois dans notre carrière, chefs de projet juniors comme expérimentés. Même les meilleurs.

Je vous explique dans cet article ce qu'est concrètement la dérive des objectifs, pourquoi c'est dommageable, et ce que vous pouvez faire pour éviter cela.

Qu'est-ce que la dérive des objectifs ? Définition

La dérive des objectifs en gestion de projet fait référence aux changements incontrôlés périmètre de projet. Cette charge de travail supplémentaire peut entraîner un abandon des objectifs projets initiaux, un dépassement du budget et un décalage du planning dans le temps.

On parle également parfois de dérive des besoins, de dérive des exigences ou encore de dérive des fonctionnalités.

Ce phénomène peut apparaître lorsque les enjeux et objectifs d'un projet ne sont pas suffisamment clairs ni suffisamment définis, ou suivis ou contrôlés. La dérive des objectifs peut également apparaître suite à une demande d'évolution du client.

Cette dérive est le plus souvent considérée comme négative à cause des dépassements de délais et de budget qu'elle engendre. Il convient donc de limiter la survenance de ce phénomène.

On ne peut pas lutter contre le changement

Pour autant, on ne peut pas lutter contre le changement. C'est inévitable sur un projet. Les besoins des clients évoluent forcément avec le temps et on est bien souvent amené à devoir modifier la portée du projet.

Mais pas n'importe comment. Je vous explique plus loin comment procéder face à une demande de changement et comment anticiper les dérives des objectifs pour éviter que cela arrive.

Pourquoi c'est important d'éviter une dérive des objectifs ?

Une dérive des objectifs amène des changements incontrôlés dans le périmètre du projet, qui impactent à la fois la durée du projet et son budget.

 La charge de travail augmente, la portée du projet également, et l'équipe projet n'est plus en mesure de livrer dans les temps, ni au coût initialement défini.

Eh oui ! Si on rajoute du travail à faire, ça coûte plus cher ou ça demande plus longtemps ou les deux. C'est du bon sens. Et c'est exactement ce que nous dit le triangle d'or du projet, qui représente les triples contraintes : périmètre, délais, budget.

Le triangle d'or du projet

Si vous souhaitez fournir de la qualité, livrer dans les temps et en respectant le budget alloué, pas le choix : il faut éviter à tout prix la dérive des objectifs.

Voyons maintenant quelles sont les causes qui peuvent créer ce phénomène.

Pour aller + loin : Découvrez dans cet article les 19 plus grands défis qu'un chef de projet doit relever lorsqu'il pilote un projet, et ce qu'il faut faire pour les résoudre.
capture écran article lemonde

Voici un bel exemple de dérive des objectifs. Neuf ans de retard...

10 causes de la dérive des objectifs en gestion de projet

Pour éviter la dérive des objectifs, il faut déjà savoir ce qui peut la déclencher.

Voici 10 causes auxquelles vous devrez faire attention, qui peuvent déclencher une dérive des objectifs :

1 ) Évolution des exigences client en cours de route

Il s'écoule souvent de nombreux mois entre le moment où le besoin est défini par le client et le moment où l'équipe projet met en œuvre la solution permettant de répondre aux besoins décrits dans le cahier des charges.

Et pendant ce temps là ? Et bien le monde continue d'évoluer. Et il est courant aujourd'hui que le client souhaite procéder à des modifications du périmètre du projet pour tenir compte de ces évolutions.

Cela se fait généralement via des demandes de changement.

Et si vous n'y prêtez pas attention, ou si vous ne gérez pas ces changements, le périmètre du projet, le plan d'action ainsi que le planning peuvent être à risque voire exploser en vol.

2 ) Enjeux et objectifs du projet trop flous

Pour qu'un projet ait toutes ses chances de réussir, ses enjeux et ses objectifs doivent être clairs et compris par tous.

Et ça se comprend.

Si l'on ne sait pas où on doit aller avec précision, on erre au détour de chemins sinueux jusqu'à tomber sur la bonne route.

Donc on perd du temps, de l'énergie et de l'argent, et le planning est caduque. La date de fin de projet glisse dans le temps, et ça c'est quand on est en capacité de donner une date de fin.

Plus le flou est important, plus il est compliqué de prédire ce qui va se passer sur ce projet.

3 ) Mauvaise communication entre les parties prenantes

Si l'équipe projet n'arrive pas à communiquer avec les parties prenantes d'un projet, donc le client et les utilisateurs finaux, comment peut-on garantir la qualité des livrables qui seront fournis en fin de projet ?

Une mauvaise communication, ou l'absence de communication est préjudiciable sur tous les projets, et amène à coup sûr une dérive des objectifs.

Ce point est d'autant plus vrai lorsque vous travaillez en mode agile.

4 ) Désaccord en interne

Un désaccord dans l'équipe projet ou le groupe projet peut mener à de longs débats sur ce qu'il faudrait faire ou non.

Tout ce temps et cette énergie perdue dans ces discussions futiles amènent également à la fin une dérive des objectifs et un décalage du projet dans le temps.

5 ) Périmètre du projet pas ou mal défini

Le périmètre du projet décrit ce qui doit être réalisé ou pas dans le cadre du projet. Le travail à faire est clairement défini, les limites sont clairement posées, et les critères d'acceptation de ce travail sont clairement définis.

ça, c'est quand tout se passe bien.

Mais si votre périmètre n'est pas bien défini, si les limites ne sont pas bien posées, comment savoir jusqu'où aller et où vous arrêter ?

Si vous ne connaissez pas les critères de réussite du point de vue du client et des utilisateurs finaux, comment savoir si vous produisez ou non un travail de qualité ?

Vous ne le savez pas. Vous travaillez sur ce que vous pensez avoir compris pendant plusieurs mois.

Et le jour de la livraison et de la présentation au client, surprise ! Vous découvrez que ce n'est pas du tout ce qu'ils voulaient, que c'est n'importe quoi, etc...

Bam ! Vous êtes à nouveau frappé par la dérive des objectifs.

6 ) Objectifs irréalistes

La dérive des objectifs peut également survenir si les objectifs fixés au début du projet sont irréalisables par l'équipe projet dans les conditions actuelles : manque de ressources, budget insuffisant, objectif inatteignable dans le laps de temps prévu, etc...

7 ) Les rôles et responsabilités ne sont pas clairement définis

En gestion de projet, il est primordial de savoir exactement qui fait quoi quand, et comment.

Cela évite de se poser tout un tas de questions le jour J lorsqu'on est devant le fait accompli. Ce n'est pas non plus en situation de crise qu'il faut se demander qui doit faire quoi, qui doit être tenu informé, etc...

Si les rôles et responsabilités ne sont pas clairement définis, vous vous exposez à un gros risque de dérive des objectifs.

Pourquoi ?

  • Car vous allez perdre de précieuses heures à débattre de qui doit faire quoi dans l'équipe projet.
  • Parce que chacun va se renvoyer la balle en cas de problématique technique, mais que personne le va la résoudre.
  • Car la qualité ne sera de la responsabilité de personne : chacun va faire les choses dans son coin sans se soucier de ce que font les autre.

8 ) Lacunes dans le suivi et le pilotage de projet

Le rôle du chef de projet est de superviser le projet. Cela veut dire faire le nécessaire au quotidien pour le bien du projet.

Le souci, c'est qu'un chef de projet est sur-sollicité sur un projet, et doit tout suivre, être au courant de tout, s'assurer que chacun suit le plan d'action et le planning, etc...

Et ça, c'est lorsque le chef de projet n'a qu'un projet à piloter. La plupart du temps, les chefs de projet gère plusieurs projets en parallèle, notamment dans les entreprises de service (comme les ESN - Entreprise de Service du Numérique).

Où est le problème, me direz-vous ?

Et bien, si le chef de projet ne peut pas assurer à 100% un pilotage de projet de qualité, les risques de dérives sont accrus. 

Il suffit d'ajouter l'une des autres causes de cette liste pour que vous subissiez une dérive des objectifs, sans rien pouvoir y faire.

9 ) Mauvaise gestion des demandes de changement

On l'a vu dans le point 1, les évolutions de périmètre en cours de projet sont bien souvent nécessaires et demandées par les clients.

Ces besoins évolutifs donnent le plus souvent lieu à des demandes de changements, que le chef de projet va devoir analyser afin d'identifier si oui ou non il peut les intégrer sans risques et sans surcoûts dans son projet.

Ce que je vois constamment, c'est que l'analyse de ces demandes de changement est bâclée. On les survole, et le plus souvent on dit oui au client pour lui faire plaisir.

Sauf qu'en faisant ça, on oublie qu'un changement peut remettre en cause le planning, le budget nécessaire pour le projet, le plan d'action choisi et aussi les compétences nécessaires pour aller au bout du projet.

Un changement n'est jamais anodin, et peut amener une grosse dérive des objectifs.

10 ) Retours client à la dernière minute

ça y est, vous avez fourni pour validation le dernier livrable du projet à votre client. La pression retombe. Vous soufflez un bon coup. La fin est bientôt là.

Sauf que voilà : le client tarde à vous faire un retour. Les jours et les semaines passent, vous êtes dans l'expectation. Mais rien ne se passe.

Et quelques heures avant la date de fin de projet, le couperet tombe : le client n'est pas satisfait, il ne valide pas le livrable et vous demande de faire de nombreuses modifications.

Et là, c'est le drame. Parce qu'en quelques heures, c'est tout bonnement impossible. Pas le choix, vous ne pouvez pas tenir les délais.

La dérive des objectifs a encore frappé.

Comment éviter une dérive des objectifs projet ?

Pour éviter de subir une dérive des objectifs de votre projet à l'avenir, je vous recommande de suivre ce plan d'action sur chacun de vos projets :

1 ) Cadrer le projet et définir le périmètre du projet

Le meilleur moyen d'éviter une dérive des objectifs est de cadrer finement le projet, et de bien délimiter son périmètre. Cela se fait notamment lors de la phase de cadrage du projet.

Je vous recommande chaudement cette liste de 66 questions à poser pour bien cadrer votre projet.

Plus vous aurez de clarté sur le contexte du projet, ses enjeux, ses objectifs, les attendus clients et utilisateurs, les critères de réussite, etc..., plus vous serez en mesure de planifier finement votre projet et de respecter les délais et les budgets.

2 ) Estimer les impacts de chaque demande de changement avant validation

Avant de valider la dernière demande de changement de votre client, posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi le client souhaite t-il ce changement ? Qu'est-ce que cela va lui apporter ?
  • Quelles sont les compétences nécessaires pour traiter cette évolution ?
  • Quel temps supplémentaire est nécessaire afin de traiter cette évolution ?
  • Ce changement a t-il un impact positif ou négatif sur le reste du projet ?
  • Est-il nécessaire d'avoir un surplus de budget pour traiter cette évolution ?
  • L'ajout de ce changement au périmètre du projet est-il compatible avec les engagements déjà pris ?
  • Quels sont les risques qui sont liés à cette demande de changement ?

Les réponses à ces questions vous permettront de mieux qualifier les demandes de changement.

Si vous notez des risques accrus, et des besoins supplémentaires en terme de ressources, délais, budget, ou compétences, je vous invite à négocier avec votre client.

Le principe est simple : si vous acceptez de traiter sa demande dans le cadre du projet, profitez-en pour demander un report de la date de fin de projet, par exemple.


Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}