Management transversal : définition et avantages

Thibault Baheux

3 mai 2022 - minutes de lecture

Le management transversal est selon certains ce qui va permettre de casser les silos en entreprise et d'insuffler de l'agilité dans l'organisation. Mais concrètement, qu'est-ce que le management transversal ? Quels sont les bénéfices de ce nouveau mode de management ? Pourquoi se développe t-il ?

Management transversal : qu'est-ce que c'est ?

Définition du management transverse

Le management transversal est une forme de management qui s'exerce sans aucun lien hiérarchique direct et qui met l'accent sur la coopération, la collaboration et l'intelligence collective. Il se pose en alternative crédible au management hiérarchique traditionnel en entreprise, notamment dans des contextes de gestion de projet.

Cette manière de travailler fait en effet naître les conditions idéales pour favoriser la créativité, l'innovation, l'autonomie, la prise d'initiative, l'efficacité et la productivité pour l'ensemble des membres de l'équipe.

Management transversal versus Management hiérarchique : quelles différences ?

Le management transversal, ou management horizontal, se distingue du management hiérarchique par l'absence totale de lien de subordination : le manager n'est pas le "chef" du managé.

Dans le mode de management hiérarchique traditionnel, une équipe n'est rien d'autre que l'ensemble des collaborateurs ayant un lien hiérarchique direct avec le manager. Ainsi, le manager décide des congés, priorise et planifie la charge de travail, conduit les entretiens annuels, etc.

En management transversal, rien de tout ça. La notion d'équipe a grandement évolué : une équipe est pluridisciplinaire et réunit des profils d'expertise variés afin d'agir dans un but commun. Ces collaborateurs sont ainsi piochés dans les autres services de la société, peu importe leur manager hiérarchique et peu importe leur niveau dans la hiérarchie, pour former une nouvelle équipe, souvent nommée équipe projet, afin d'atteindre un objectif.

Contrairement au management hiérarchique direct où la relation s'effectue entre 2 personnes, le manager et le managé, le management transversal met en avant une relation de travail tripartite :

  • Le manager transverse
  • Le collaborateur
  • Le manager hiérarchique

Cela implique notamment des échanges plus réguliers entre les trois parties, des négociations régulières (disponibilité des ressources, priorisation des sujets), de la coordination et de la coopération.

Avantages et bénéfices du management transversal

Le management transversal (ou horizontal), apporte de nombreux bénéfices à l'organisation et l'ensemble des collaborateurs :

  • Décloisonner l'organisation. Chaque équipe, chaque service possède ses propres priorités, son agenda, ses connaissances, ses compétences. Chaque service voit ce qu'il a à traiter sans se soucier des autres, généralement au grand regret des clients qui souffrent de cette situation. Le management transversal permet de supprimer les silos qui gangrènent l'organisation et de fluidifier la communication et la coopération.
  • Favoriser l'intelligence collective. L'objectif du management transversal est de travailler ensemble, main dans la main, de se coordonner et de coopérer entre services afin de résoudre des problèmes complexes non plus au niveau d'une équipe, mais au niveau de l'entreprise.
  • Se concentrer sur les clients et les résultats. Lorsque les silos sont actifs dans une entreprise, on perd de vue le client. On sait que ça ne va pas, on sait que le client râle, mais "ce n'est plus mon problème c'est celui du service d'à côté". En adoptant une posture orientée client, les décisions qui sont prises et les actions qui sont effectuées le sont toujours dans l'intérêt du client.
  • Libérer la créativité et l'innovation. Pour continuer à être performant et novateur, satisfaire ses clients et avoir un coup d'avance sur la concurrence. Les échanges inter-équipes favorisent la génération d'idées nouvelles et de tester de nouvelles approches.
  • Accélérer la prise de décision. En confrontant les idées et points de vue, on peut plus rapidement comprendre la problématique et les différentes solutions qui s'offrent à nous, et ainsi faire le choix le plus cohérent et le plus adapté par rapport au contexte actuel.
  • Développer la culture d'entreprise. Grâce au management transversal, les actions entreprises ne le sont plus pour bénéficier à un service, mais pour servir un objectif commun partagé par tous.

Inconvénients du management transversal

Au vu des avantages, pourquoi le management transversal n'est pas plus souvent utilisé ? Car il est plus difficile et demande plus d'implication au quotidien.

Pourquoi ? Car le management transversal présuppose une relation tripartite entre le collaborateur, le manager transverse généralement le chef de projet, et le manager hiérarchique direct.

Cela complexifie forcément les rapports humains et amène à plus d'échanges, de la négociation pour obtenir la disponibilité d'une personne ou la priorisation de certains projets et certaines tâches, etc.

Le manager hiérarchique peut avoir l'impression de perdre de l'autorité et du pouvoir et, dans les cas les plus extrêmes, il peut même se braquer et refuser en bloc tout ce qui provient du manager transversal.

Le manager transverse peut avoir l'impression de devoir remuer ciel et terre à chaque fois qu'il a besoin d'une compétence précise pour avancer sur son projet. Il peut même finir par s'épuiser et se décourager face à l'inertie de la société qui refuse de changer.

Le collaborateur peut avoir l'impression de se retrouver pris entre deux étaux, et ne pas se sentir considéré. Il se retrouve au milieu d'une guerre de pouvoir et d'ego, et subit des injonctions contraires, des ordres et contre-ordres en permanence. Il peut finir par jeter l'éponge, ne plus s'impliquer dans son métier et faire le minimum vital.

Quelles sont les différentes formes de management transversal ?

Le management transversal s'exprime sous 4 formes principales. Il est tout à fait possible pour une entreprise de décider de n'implémenter qu'une seule de ces formes, ou la totalité.

La gestion de projet

La gestion de projets est probablement la forme de management transversal la plus connue et la plus utilisée. Elle consiste à réunir une équipe d'experts en provenance de plusieurs services pendant une durée limitée, afin de gérer un projet et d'atteindre un objectif fixé à l'avance.

La gestion de processus

Un processus d'entreprise est une sorte de checklist à respecter, impliquant plusieurs services dans sa réalisation. La gestion de processus consiste donc à réunir l'ensemble des acteurs concernés autour de la table afin de définir ou réviser un processus, chaque fois que cela s'avère nécessaire. 

Il peut s'agir par exemple de la mise en place d'un processus de saisie des commandes dans les outils informatiques ou de la refonte du processus d'accueil des nouveaux arrivants.

Le groupe de travail

Un groupe de travail est généralement construit soit en faisant appel à des experts, soit sur la base du volontariat. Cette forme de management transversal est souvent utilisée pour accélérer la prise de décision ou pour faire émerger de nouvelles idées (brainstorming). C'est notamment utile dans le cadre de la refonte d'une culture d'entreprise, où le groupe de travail est constitué des collaborateurs de l'entreprise de l'ensemble des services.

Le management de réseau

Le management de réseau consiste à réunir des intervenants internes ou externes à l'organisation, afin d'échanger autour d'un sujet commun. L'objectif principal est ici de partager des idées, des connaissances, des compétences ainsi que des méthodes de travail entre les différents membres du réseau. Cela peut être le cas de clubs ou encore de salons.

Les bonnes pratiques à adopter pour réussir son management transversal

Le succès de la mise en place d'un management transversal repose pour beaucoup sur les méthodes de management employées par le chef de projet tout comme le manager hiérarchique. 

  • Faire preuve d'empathie. L'empathie permet de se mettre à la place de l'autre et de comprendre ses enjeux et ses propres objectifs. Cela facilite la négociation et l'obtention d'un compromis qui arrange tout le monde.
  • Pratiquer l'écoute active. L'écoute active permet de laisser l'autre s'exprimer, sans interruption, sans lui couper la parole, afin de comprendre ses difficultés ou ses doutes et de pouvoir y répondre du mieux possible. Les conflits humains proviennent principalement d'un manque de communication ou d'une incompréhension : les personnes concernées n'ont souvent pas assez écouter leurs interlocuteurs.
  • Donner du sens aux missions. Comment motiver l'équipe projet en l'absence de lien hiérarchique ? En expliquant le pourquoi des choses. En insistant sur le résultat à atteindre, les objectifs et les enjeux du projet. En donnant du sens aux missions confiées à vos collaborateurs.
  • Communiquer. La communication est la clé des relations humaines réussies. Le chef de projet doit ainsi maintenir des échanges réguliers en mode tripartite entre lui, le collaborateur et le manager hiérarchique direct.
  • Valoriser le travail. Un feedback positif est motivant pour un salarié. Un feedback négatif mais constructif lui donne la possibilité de s'améliorer sans qu'il soit remis personnellement en cause. Le chef de projet doit donc porter une attention particulière à la reconnaissance du travail des membres de l'équipe projet.
  • Être orienté résultat. Tôt ou tard, l'équipe projet rencontrera une problématique complexe mettant à mal le projet, pour laquelle elle devra trouver une solution de contournement. Le chef de projet doit donc garder en tête le résultat que l'on souhaite atteindre via le projet et le rappeler à l'équipe chaque fois qu'il a l'impression que l'équipe s'égare.

En résumé

Le management transversal est une nouvelle manière de collaborer qui prend de l'ampleur en entreprise et qui permet de décloisonner les services tout en favorisant la coopération et l'intelligence collective.

Cette forme de management permet ainsi de remettre sur le devant de la scène le client, et de faire en sorte que les décisions prises et les actions effectuées le soient systématiquement dans l'intérêt du client.

Le management transversal se distingue du management hiérarchique par l'absence de lien de subordination entre le manager (chef de projet) et le collaborateur. Cela suppose néanmoins de mettre en place une relation tripartite entre le manager transverse, le collaborateur et le manager hiérarchique direct.

Afin que cette relation fonctionne, la communication entre manager doit être limpide. Chacun doit mettre de côté son ego et éviter d'essayer de prendre l'ascendant sur l'autre.


Hello!

Ici Thibault

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


Cet article vous a plu ? Dites-le nous !

Votre adresse mail est et restera confidentielle. Les champs avec une astérisque (*) sont obligatoires.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}