Maîtrise d’ouvrage vs Maîtrise d’oeuvre : Quelles différences ?

Thibault Baheux

18 octobre 2022 - minutes de lecture

En gestion de projets, et plus particulièrement dans le domaine du BTP, de l'IT et des marchés publics, on parle régulièrement des rôles MOA / MOE, ainsi que des AMOA / AMOE.

Dans cet article, nous allons voir quels sont ces rôles, les missions qui leur sont confiées, les qualités nécessaires pour assurer ces rôles, et surtout les différences qui existent entre MOA et MOE.

Différences entre maîtrise d'ouvrage (MOA) et maîtrise d’œuvre (MOE)

La maîtrise d'ouvrage, ou MOA, est responsable de cadrer le projet et d'exprimer des besoins fonctionnels, alors que la maîtrise d’œuvre, ou MOE, est en charge de la solution technique répondant à ces besoins.

Ces deux rôles sont complémentaires et interdépendants. Pour que le projet fonctionne, il est indispensable que ces rôles s'entendent et collaborent au quotidien.

Voici un moyen mnémotechnique pour se souvenir de qui est qui :

  • MOA. Le A correspond au A de maîtrise d'ouvrAge.
  • MOE. Le E correspond au E de maîtrise d'oEuvre.

Sans plus attendre, voici les principales différences entre les rôles de maîtrise d'ouvrage (MOA) et maîtrise d'œuvre (MOE) :

Critères

MOA - Maîtrise d'Ouvrage

MOE - Maîtrise d'Oeuvre

Description

Donneur d'ordres et commanditaire du projet

Exécutant technique du projet

Objectif

Structure et cadre les besoins fonctionnels du projet. Définit les objectifs ainsi que les contraintes

Responsable des choix techniques et technologiques, et de la qualité des livrables

Type de pilotage

Pilotage stratégique

Pilotage opérationnel

Appel d'offres

Rédige appels d'offres et marchés publics

Répond aux appels d'offres et marchés publics

Cahier des charges

Rédige le cahier des charges fonctionnel. Co-rédige le cahier des charges technique

Co-rédige le cahier des charges technique

Responsable de la qualité des livrables

Oui, aux yeux de l'entreprise porteuse des besoins

Oui, aux yeux du MOA

Suivi du projet

Suit l'avancée lors des instances de réunion, échange régulièrement avec le MOE

Produit des rapports d'avancement, prépare et anime les comités projet et comités de pilotage

Comité de pilotage

Participe au COPIL. Prend les décisions finales

Anime le COPIL. Propose des solutions

Participe au recettage

Oui. Doit être en mesure de valider la conformité des livrables aux exigences

Non. S'assure en amont de la qualité des livrables, et fournit un procès-verbal de recette au MOA

Validation des livrables et jalons

Oui, via un procès-verbal signé sans réserves

Non. Fournit le procès-verbal de recette au MOA

MOA : Définition de la maîtrise d'ouvrage

Le MOA, pour Maître d'Ouvrage ou Maîtrise d'Ouvrage, désigne le donneur d'ordre ou le commanditaire du projet. Il représente l'entreprise porteuse des besoins. Il rédige le cahier des charges fonctionnel, et définit les objectifs du projet, le budget, le calendrier et le périmètre du projet.

Il connaît les besoins métiers, et les exprime au travers du cahier des charges fonctionnel, mais n'est pas en mesure de les réaliser techniquement.

Le MOA désigne donc le client du projet, celui qui bénéficiera du résultat du projet, une fois celui-ci terminé. Il peut aussi bien être interne qu'externe à votre organisation.

Par exemple, dans le cadre d'un projet interne à votre entreprise, la maîtrise d'ouvrage (ou MOA) est assurée par le service ou la direction bénéficiaire. Dans le cadre de la mise en place d'un outil SIRH, le MOA serait donc le service Ressources Humaines.

Au contraire, si vous travaillez pour une société de services, le MOA est donc le client, qui a commandé le projet sur lequel vous travaillez.

Le MOA peut décider, par manque de temps, d'expertise technique ou d'expertise méthodologique, de faire appel à un AMOA : Assistant à Maîtrise d'Ouvrage, qui sera son représentant et assurera la liaison avec les équipes techniques.

Quels sont les rôles du chef de projet MOA ?

Les principales responsabilités et rôles assurés par la Maîtrise d'Ouvrage sont les suivantes :

  • Définit les objectifs du projet.
    Le MOA détermine les objectifs, buts et enjeux du projet, en fonction du besoin exprimé par les utilisateurs métiers.
  • Est responsable de l'expression fonctionnelle.
    En tant que représentant de l'entreprise porteuse du besoin, le MOA conduit des interviews métiers afin d'expliciter les besoins métiers fonctionnels. Il rédige alors le cahier des charges fonctionnel et définit le périmètre du projet.
  • Définit et alloue le budget du projet.
    En fonction du périmètre du projet et des besoins exprimés, le MOA détermine également quel budget maximum il souhaite attribuer à ce projet, et combien il en alloue au démarrage du projet.
  • Détermine le calendrier projet et les principales échéances à respecter.
    En tant que commanditaire du projet, le MOA détermine également la date de fin du projet ainsi que les principales échéances à respecter. Il précise également les contraintes de calendrier métier (échéances comptables par exemple).
  • Convient du périmètre projet
    Il choisit quoi inclure dans le périmètre du projet, et quoi mettre de côté. On parle alros de périmètre projet (ce qui doit être fait dans le cadre du projet), et de limites (ce qui est hors cadre et ne sera pas pris en compte).
  • Participe aux comités de pilotage projet.
    Il s'assure du bon suivi du projet, du respect des exigences fonctionnelles, ainsi que de la qualité des livrables projet.
  • Valide les étapes et les livrables du projet.
    Le MOA est en charge de valider chaque étape de projet, généralement par un procès-verbal. Ce document atteste que les livrables fournis jusqu'alors par l'équipe projet sont conformes aux attendus et validés par la maîtrise d'ouvrage.
  • Participe activement au recettage.
    En qualité de porteur des besoins, le MOA participe activement à tous les tests de bon fonctionnement et de qualification sur les systèmes. On retrouve principalement ce terme dans les secteurs de l'IT et du BTP, ainsi que dans certains marchés publics.

Quelles sont les qualités d'un MOA ?

Un bon chef de projet MOA dispose généralement des qualités suivantes :

  • Expression des besoins.
    Il doit être en mesure de rédiger une expression de besoin fonctionnelle claire et limpide, ne laissant pas de place à l'interprétation. Pour autant, les besoins fonctionnels doivent aussi laisser le champ libre pour que la maîtrise d'oeuvre choisisse la solution la mieux adaptée.
  • Savoir synthétiser et restituer l'information.
    Un bon MOA est en mesure de synthétiser l'information récoltée auprès des utilisateurs métiers, et de la traduire en besoins fonctionnels compréhensibles dans le cahier des charges fonctionnel.
  • Connaître les métiers de l'entreprise porteuse des besoins.
    Pour comprendre et retranscrire les besoins de son organisation, le MOA doit connaître les métiers de l'entreprise, leurs contraintes, leurs spécificités, et leurs attentes.
  • Bon communiquant, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.
    Comme tout chef de projet, le chef de projet MOA doit être aussi bien à l'aise à l'oral qu'à l'écrit, doit s'exprimer clairement, et maintenir un bon relationnel avec l'ensemble des parties prenantes du projet.
  • Garder son sang froid et gérer des conflits.
    Les conflits peuvent naître d'une incompréhension d'un besoin fonctionnel par un prestataire, d'un besoin trop flou dans le cahier des charges, d'une mauvaise réalisation du projet, ou encore d'un changement de périmètre de dernière minute.

    Dans ces situations, le MOA doit savoir conserver son sang froid, et être à l'aise dans la négociation et la gestion des conflits.
  • Gérer les priorités.
    Il doit savoir gérer les priorités et être en capacité de prioriser telle ou telle fonctionnalité, afin de maximiser la valeur apportée aux utilisateurs finaux.
  • Arbitrer et prendre des décisions.
    Le chef de projet MOA est régulièrement amené à prendre des décisions dans le cadre du projet, en comité de pilotage notamment. Il doit donc être à l'aise à l'idée de prendre une décision rapidement, sans disposer de toutes les informations pour cela.
  • Avoir le sens du leadership.
    Le MOA est le pilote stratégique du projet, et il doit à ce titre faire preuve de leadership pour emmener avec lui le reste de l'équipe projet. Cela lui permet de limiter les conflits potentiels, et de piloter convenablement le projet et les parties prenantes.
  • Connaissances en appels d'offres.
    Ces connaissances permettent au MOA d'être autonome dans la rédaction et la publication d'appels d'offres privés et publics. Au besoin, il peut se faire assister d'un service compétent interne à l'organisation.

MOE : Définition de la maîtrise d’œuvre

Le MOE, pour Maître d’œuvre, ou maîtrise d’œuvre, désigne la personne ou l'entité mettant les moyens nécessaires en place afin de réaliser le projet. Il s'agit de l'exécutant technique du projet, qui assure la construction, la coordination et le pilotage des travaux à réaliser.

Il est souvent vu comme un prestataire, qui répond à un appel d'offre, et qui propose la solution technique et/ou technologique la mieux adaptée pour les besoins du commanditaire projet.

Par exemple, si vous êtes chef de projet au sein d'une entreprise de service ou de consulting, vous pilotez des projets pour le compte des clients de votre organisation. Vous êtes donc un chef de projet MOE.

Quels sont les rôles d'un chef de projet MOE ?

Les principales responsabilités et rôles assurés par la Maîtrise d’œuvre sont les suivantes :

  • Pilote le projet et assure son suivi opérationnel.
    Le MOE "mouille la chemise" avec l'équipe projet. Il participe à la réalisation du plan projet, et pilote opérationnellement le projet au quotidien.
  • Manage l'équipe projet au quotidien.
    Il gère l'équipe au quotidien, s'assure de leur niveau de motivation et d'engagement, et met en place les actions nécessaires pour favoriser la collaboration et le travail d'équipe.
  • Assure la construction et la coordination des travaux.
    Il participe au choix des solutions techniques et technologiques permettant de répondre aux besoins exprimés par la maîtrise d'ouvrage, ainsi qu'à l'élaboration du plan d'action du projet.
  • Tient les budgets, délais et coûts annoncés.
    Le MOE met en place la gouvernance projet nécessaire afin de s'assurer du respect des trois contraintes QCD, via le triangle d'or du projet.
  • S'assure de la bonne qualité du produit final.
    Il est le garant de la qualité du produit final ainsi que des livrables projet. Il doit s'assurer tout au long du projet que le travail fourni répond aux exigences du commanditaire projet, qu'il n'y a aucune dérive, et que l'équipe ne fait pas non plus de la sur-qualité, au détriment du planning et du budget.
  • Rend compte de l'état d'avancement du projet.
    Il génère à fréquence régulière des rapports d'avancement, indiquant où en est le projet et proposant des projections d'atterrissage. Il prépare et anime également les comités de pilotage projet.
  • Sélectionne l'équipe projet.
    Le chef de promet MOE a également la main sur la constitution de l'équipe projet. Il choisit les membres de son équipe en fonction des compétences nécessaires, de leur appétence, de leur motivation ainsi que de leur disponibilité. Il est également en charge de la sélection des fournisseurs et prestataires.
  • Assiste le MOA dans la conception du cahier des charges et des spécifications techniques.
    Au besoin, le MOE aide la maîtrise d'ouvrage à rédiger le cahier des charge technique, ainsi que les spécifications techniques détaillées.

Quelles sont les qualités d'un MOE ?

Un chef de projet MOE doit disposer des qualités suivantes :

  • Excellent bagage technique.
    Il doit disposer de bonnes connaissances techniques, métiers et technologiques, en fonction de son secteur d'activité. Cela pour comprendre la solution retenue et mise en place, mais également pour faciliter le dialogue avec son équipe projet.
  • Maîtrise des techniques et méthodologies de gestion de projets.
    Le MOE doit connaître idéalement plusieurs méthodologies de gestion de projet, de gestion des risques, de gestion de la qualité et de gestion du changement. Cela lui permet de mieux interagir avec les parties prenantes, et surtout de mettre en oeuvre la structure de management de projet la plus adaptée au projet.
  • Bon communiquant, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.
    Tout comme les autres chefs de projet, le MOE doit savoir communiquer aussi bien à l'oral qu'à l'écrit. La communication est en effet la fondation d'une gestion de projet réussie.
  • Savoir gérer une crise.
    Les imprévus arrivent constamment sur des projets. Il doit donc être en mesure de réagir lorsqu'une situation de crise survient, et mettre en place rapidement les dispositifs de communication, de prise de décision et de résolution d'incidents.
  • Connaître les techniques de négociation.
    Il peut être amené à négocier avec le MOA le périmètre, le budget ou les échéances du projet, notamment en cas de demandes de changement émises par la maîtrise d'ouvrage concernant le périmètre du projet.
  • Savoir manager une équipe transversale et pluri-disciplinaire.
    Il doit être en mesure de gérer au quotidien la motivation et le niveau d'engagement de son équipe projet, ainsi que des situations de crise, les émotions et ressentis, les appétences et objectifs individuels de chacun, et de manière générale il doit pouvoir gérer l'ensemble des parties prenantes du projet.
  • Excellente capacité d'analyse.
    Le chef de projet MOE doit maîtriser la pensée systémique, et le fait de prendre de la hauteur, afin de visualiser une situation ou une problématique dans son ensemble. Il est également rigoureux dans son analyse afin de n'éliminer aucune piste.

Qu'est-ce qu'un AMOA ?

Un AMOA est un assistant à maîtrise d'ouvrage. C'est une personne disposant d'une expertise technique et méthodologique à laquelle le maître d'ouvrage délègue une partie du travail. Il est souvent en charge de la rédaction des appels d'offres et marchés publics, et du pilotage stratégique du projet.

L'AMOA fait ainsi le lien entre la maîtrise d'ouvrage d'un côté et la maîtrise d’œuvre de l'autre.

Il dispose des connaissances métiers suffisantes pour comprendre et retranscrire le besoin des métiers dans un cahier des charges, et maîtrise également le domaine technique pour juger de la qualité des solutions techniques et technologiques proposées par la maîtrise d’œuvre.

Contrairement aux rôles MOA et MOE, le rôle AMOA n'est pas obligatoire sur un projet. C'est au maître d'ouvrage de décider s'il délègue une partie des responsabilités à un AMOA. Cette décision est généralement prise dans 3 cas de figure :

  • Le MOA ne dispose pas du temps nécessaire.
  • La maîtrise d'ouvrage ne maîtrise pas les méthodologies de gestion de projet nécessaires.
  • Le MOA manque d'expérience, de bagage technique ou de recul.

Responsabilités d'un AMOA

Les responsabilités suivantes sont généralement confiées à un AMOA par le maître d'ouvrage :

  • Rédiger l'expression de besoin.
    Il est en charge de la rédaction de l'expression de besoin, prenant généralement la forme d'un cahier des charges fonctionnel.
  • Chiffrer finement le projet.
    Il détaille le projet en terme d'attendus et d'exigences, et détermine de manière fine le budget à allouer au projet.
  • Lancer les consultations.
    Il rédige les appels d'offres publics et privés, lance les consultations d'entreprise et les suit.
  • Analyser les devis, et réponses à appel d'offres.
    L'AMOA analyse également les devis et offres reçues dans le cadre d'appels d'offres sur la base de critères objectifs, afin de déterminer quelle est la meilleure offre, au meilleur rapport qualité / prix.
  • Contrôler et suivre la réalisation du projet.
    Il suit également le projet au quotidien, et vérifie régulièrement les rapports d'avancement transmis par le chef de projet MOE, pour s'assurer que tout est en règle.
  • Animer les réunions de chantier à la place du MOA.
    Il remplace le MOA dans les comités projet et les comités de pilotage, ou l'assiste en renfort. Il peut également animer ces réunions, et prendre les décisions nécessaires, dans le respect de la délégation de pouvoir accordée.
  • Vérifier l'adéquation entre les factures et le travail réalisé.
    Il s'assure que le travail réalisé est conforme à la facture, avant de l'approuver et de payer ses fournisseurs.
  • S'assurer de la conformité des livrables du projet.
    Il est le garant du respect des livrables au cahier des charges. Il valide à ce titre chaque livrable du projet, et émet des réserves lorsque la qualité n'est pas au rendez-vous.
  • S'assurer du respect contractuel du cahier des charges et de l'appel d'offres.
    Enfin, il s'assure que 100% des besoins exprimés dans le cahier des charges sont bien pris en compte par la maîtrise d'oeuvre, et qu'ils n'ont pas été réinterprétés en s'éloignant de la vision de la maîtrise d'ouvrage.

Quelles sont les qualités d'un AMOA ?

Un bon assistant à maîtrise d'ouvrage doit disposer à minima des qualités suivantes :

  • Proactif et réactif.
    Il doit anticiper les risques du projet, ainsi que les situations conflictuelles. Il doit également être réactif en cas d'imprévu, afin de prendre les décisions qui s'imposent pour le bien du projet.
  • Bon communiquant (oral et écrit) et excellent relationnel.
    L'AMOA est en relation avec le MOA, les utilisateurs finaux, les référents métiers, et le MOE. Il doit faire preuve d'un excellent relationnel, et être aussi bien à l'aise à l'oral qu'à l'écrit.
  • Savoir synthétiser et restituer les informations.
    Il doit être en mesure de synthétiser les besoins formulés par les utilisateurs métiers, et de les restituer dans l'appel d'offre ou le cahier des charges, sous une forme compréhensible par la maîtrise d’œuvre.
  • Excellente culture technique et technologique.
    L'AMOA doit pouvoir comprendre les choix techniques et technologiques opérés par le MOE. A ce titre, il doit être aussi capé techniquement qu'un chef de projet MOE.
  • Maîtrise des méthodologies de gestion de projet, gestion de produit et conduite du changement.
    Il doit également maîtriser différentes méthodologies projet, de conduite du changement, de gestion des risques, et de gestion de la qualité, tout cela lui permettant de rédiger le meilleur cahier des charges possible, et de mettre toutes les chances de son côté lors du suivi du projet.
  • Organisé et rigoureux.
    Un bon AMOA est une personne organisée et rigoureuse au quotidien, qui sait fixer des priorités et respecter ses échéances et ses engagements.
  • Disponible pour les parties prenantes.
    Il doit également se rendre disponible pour l'ensemble des parties prenantes. En effet, étant la personne la plus au fait du projet et du cahier des charges technique et fonctionnel, il est souvent interpelé soit par la MOA soit par la MOE pour discuter d'un point précis.
  • Management transversal.
    L'AMOA n'a aucun lien hiérarchique avec les parties prenantes, l'équipe projet et le chef de projet MOE. Il doit donc faire preuve de management transversal au quotidien, tout en faisant en sorte de sortir de la relation conflictuelle que peut être le "client - fournisseur".

    Il se pose ainsi en tant que partenaire, à la fois de la maîtrise d'ouvrage, et à la fois de la maîtrise d’œuvre.

Qu'est-ce qu'un AMOE ?

Un AMOE est un assistant à maîtrise d’œuvre. Il seconde le MOE dans la rédaction des spécifications techniques, ainsi que la conception et l'architecture du système à délivrer dans le cadre du projet.

Ce terme est aujourd'hui peu utilisé. Lorsqu'on parle de MOE, on parle aujourd'hui par extension de MOE et d'AMOE.

Responsabilités d'un AMOE

Un assistant à maîtrise d’œuvre, ou AMOE, se voit généralement confier les responsabilités suivantes :

  • Rédaction des spécifications techniques.
    L'AMOE convertit les besoins fonctionnels exprimés dans le cahier des charges en spécifications techniques, permettant ainsi à l'équipe projet de pouvoir travailler.
  • Conception technique du système.
    Il assiste le MOE dans le choix des solutions techniques et technologiques, permettant de répondre à 100% des besoins exprimés dans le cahier des charges de la maîtrise d'ouvrage.
  • Déploiement, intégration et mise en production de la solution.
    Il s'occupe du déploiement des solutions techniques et technologiques retenues, jusqu'à la mise en production et la validation sans réserves de ces solutions par la maîtrise d'ouvrage.
  • Suivi opérationnel du projet et de ses contraintes techniques.
    L'AMOE prend en charge le suivi opérationnel du projet ainsi que le pilotage de l'équipe projet. Il peut également générer les rapports d'avancement, préparer et animer les comités de pilotage.
  • Respect du cahier des charges technique et fonctionnel.
    L'assistant à maîtrise d’œuvre s'assure que le travail réalisé permet de répondre à 100% des besoins exprimés dans le cahier des charges. Il est le garant de la qualité du produit du projet.

Comment devenir chef de projet MOE ?

Pour devenir chef de projet MOE, ou maîtrise d’œuvre, il n'existe aucune formation ni diplôme obligatoire. Cependant, il est nécessaire de maîtriser les aspects métiers, techniques et technologiques de son secteur d'activité. La maîtrise d'au moins une méthodologie projet est également un plus.

Personnellement, avant d'être chef de projet MOE, j'ai travaillé quelques années en tant qu'administrateur systèmes et réseaux, après un DUT en réseaux & télécommunications.

Je savais ce que je voulais : piloter des projets. Mais je me suis fait d'abord la main techniquement. Et bien que les technologies informatiques ont bien évolué depuis, les fondamentaux que j'ai appris me servent aujourd'hui au quotidien pour dialoguer avec les intervenants techniques sur mes projets.

Je vous recommande donc d'approfondir les aspects techniques et gestion de projet afin de devenir chef de projet MOE. Vous pouvez vous former, passer des certifications, lire des livres, ... Vous n'avez que l'embarras du choix !

Comment devenir chef de projet MOA ?

Pour devenir chef de projet MOA, vous pouvez suivre une formation diplômante Bac+5 en management de projets, management d'équipe ou management d'entreprise. Une expérience professionnelle dans la gestion de projets, ou en tant que chef de projet MOE peut également suffire.

Personnellement, je vous recommande, avant de devenir chef de projet MOA, de passer par la case chef de projet MOE. Cela vous permettra de mieux comprendre vos interlocuteurs côté maîtrise d’œuvre.

En sachant également comment ils répondent à un appel d'offres et comment ils décortiquent et comprennent un cahier des charges, vous serez en mesure de mieux cadrer votre prochain appel d'offres, qu'il soit public ou privé.

Comment devenir AMOA - Assitant à Maîtrise d'Ouvrage ?

Pour devenir AMOA, vous devez avoir suivi une formation diplômante Bac+5, maîtriser à la fois les aspects techniques et technologiques, les méthodologies de gestion de projet, ainsi que justifier d'au moins 3 ans d'expérience en tant que chef de projet MOE ou chef de projet MOA.

Un bon assistant à maîtrise d'ouvrage comprend à la fois les besoins de la maîtrise d'ouvrage et les besoins de la maîtrise d’œuvre. Idéalement, il est même passer par les deux côtés, afin de plus facilement se glisser dans la peau de ses interlocuteurs.

Personnellement, j'ai passé plusieurs années dans chaque rôle.

J'ai fait chef de projet MOE dans des sociétés de prestation de service en informatique, et j'ai piloté de multiples projets pour le compte de client. Puis je suis passé de l'autre côté de la barrière, en rejoignant un client final, ou j'ai cette fois collecté les besoins afin de rédiger appels d'offres et marchés publics.

Aujourd'hui, je pilote des projets d'un côté ou de l'autre, et je propose mes services en tant qu'AMOA. Et je peux vous garantir que l'expérience acquise sur mes deux précédents postes me sert quotidiennement.

Je vous recommande donc, si vous souhaitez être AMOA, d'avoir un parcours professionnel similaire au mien : 3 années en tant que chef de proejt MOE, et 3 années en tant que chef de projet MOA.

Un chef de projet MOE peut-il devenir un MOA, et inversement ?

Un chef de projet MOE peut décider de devenir un chef de projet MOA, ou AMOA, lors de sa future mission, et inversement. Les rôles MOA et MOE sont complémentaires et interdépendants, et ont tendance aujourd’hui à se flouter de plus en plus.

Il n'est en effet pas rare qu'un MOE assure les missions du MOA, celui étant indisponible ou ne sachant pas par où commencer. Ou encore qu'un MOA maîtrisant bien la technique prenne les missions du MOE à sa charge.

De manière générale, si vous souhaitez passer d'un rôle à l'autre, je vous conseille de développer les compétences suivantes :

  • MOE - Maîtrise d’œuvre.
    Approfondissez les aspects techniques et technologiques de votre métier, ainsi que les aspects méthodologiques.

    Par exemple, un chef de projet MOE en informatique doit maîtriser les méthodes agiles, mais également les bases du développement, le système, le réseau, et toutes les technologies qui seront utilisées dans le cadre du projet.
  • MOA - Maîtrise d'ouvrage.
    Prenez le temps de découvrir les aspects métiers de votre organisation, afin de mieux comprendre leurs besoins, leurs contraintes, ainsi que leurs spécificités.

    Approfondissez également la rédaction des appels d'offres et cahiers des charges, ainsi que les marchés publics.
  • AMOA - Assistant à maîtrise d'ouvrage.
    Approfondissez tout ce qui est lié à la rédaction de cahier des charges, d'expression de besoin, d'appels d'offres et de marchés publics.

    Prenez également le temps d'approfondir les aspects techniques et technologiques de votre secteur d'activité, ainsi que les méthodologies de gestion de projet et de conduite du changement.

Thibault Baheux

Tour à tour chef de projet puis manager d'équipe depuis 2008, je suis aujourd'hui directeur de projet indépendant.

J'ai décidé via ce site de démocratiser la gestion de projets et de la rendre accessible à tous.

Mes certifications : Prince2 Foundation, CompTIA Project+ certified, PSM1, Lean Six Sigma Yellow Belt.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !