Scrum Master : Définition, Rôles, Responsabilités

9 février 2024 - minutes de lecture

9 février 2024

Depuis que vous voyez passer des posts Linkedin à ce sujet, vous vous intéressez de plus en plus à l'agilité et à Scrum. Il paraîtrait même que Scrum permet de réduire les risques d'échec des projets tout en les réalisant plus vite. 

ça vaut le coup d'essayer. Mais avant de vous lancer tête baissée dans Scrum, il est primordial de bien comprendre ce qu'est cette "méthode", et ce qu'elle implique. En effet, le rôle de chef de projet n'existe plus. A la place, il existe les rôles de Product Owner et de Scrum Master. Mais ce n'est pas tout à fait la même chose.

Dans cet article, je vous explique le rôle fondamental du Scrum Master, ses responsabilités uniques et ses différences par rapport aux autres membres de l'équipe, et surtout ce qui change entre un chef de projet et un Scrum Master.

Qu'est-ce qu'un Scrum Master ? Définition

Le Scrum Master (SM) est le garant du processus Scrum. Il est responsable de faciliter la mise en oeuvre de Scrum aussi bien dans l'équipe agile qu'au sein de l'organisation. Il joue un rôle clé dans le développement de la culture agile, dans la gestion des obstacles, la promotion de l'autonomie de l'équipe et la création d'un environnement propice à la collaboration et l'innovation.

En effet, d'après le guide Scrum :

Le SM est redevable de la mise en place de Scrum tel que défini dans le guide Scrum. Pour ce faire, il se doit d'aider tout un chacun, l'équipe et l'organisation à comprendre la théorie et la pratique Scrum.

Guide Scrum 2020

Le Scrum Master est un rôle crucial dans l'équipe agile. Il est en effet redevable de l'efficacité de la Scrum Team, et permet au Product Owner et aux experts (développeurs) d'améliorer continuellement leur pratique, pour maximiser la valeur ajoutée apportée au client.

Il veille ainsi à la bonne compréhension et à l'appropriation des rôles de chacun, et enseigne également les vertus du management visuel, ainsi que les techniques et outils agiles.

Il peut par exemple coacher le product owner pour l'aider à mieux prioriser son backlog de produit, ou aider l'équipe à trouver de meilleures manières de faire, notamment lors de la rétrospective de fin de sprint.

C'est un rôle indispensable au bon fonctionnement du cadre de travail Scrum, bien que son objectif ultime est de former, coacher, responsabiliser les autres afin qu'il soit inutile.

Le SM n'est pas le manager hiérarchique de l'équipe Scrum. Il agit en tant que leader, certes, mais il faut le voir comme un servant leader : une personne au service de l'équipe, et pas l'inverse. Il pratique le management 3.0 et agit de manière transversale à tous les niveaux de l'entreprise.

A noter qu'il ne peut y avoir qu'un seul Scrum Master par équipe. Il peut s'agir d'un développeur qui prend ce rôle en plus de son travail d'expert, mais je le déconseille, notamment dans le cas d'une organisation peu mature dans l'agilité. C'est la porte ouverte à de nombreux soucis derrière.

Par contre, rien n'empêche un Scrum Master de coacher plusieurs équipes à la fois. Encore une fois, tout dépend du niveau de maturité de chaque équipe, et de l'expérience du SM.

Rôles et Responsabilités du Scrum Master

Le Scrum Master a de nombreux rôles au sein de l'entreprise et de l'équipe agile. Il agit comme un véritable facilitateur pour tous.

  • Facilite du processus Scrum.
    Il est chargé de faciliter et de guider le processus Scrum. Il veille à l'organisation des réunions, telles que le sprint planning, la sprint review et la rétrospective du sprint, afin d'assurer leur efficacité et leur productivité. Il peut les animer, mais le mieux est de laisser un membre de l'équipe le faire (principe d'auto-organisation).
  • Élimine des obstacles.
    Le Scrum Master identifie et élimine les obstacles qui entravent le progrès de l'équipe, notamment au sein de l'organisation (problèmes de disponibilité, administratif, RH, etc). Il s'engage à résoudre les problèmes, à lever les blocages et à favoriser un flux de travail fluide.
  • Coache et accompagne l'équipe.
    Il joue également un rôle de coach pour l'équipe agile. Il aide les membres de l'équipe à comprendre et à adopter les principes et les valeurs agiles. Il encourage aussi l'autonomie, la responsabilité collective et l'amélioration continue, et aide l'équipe à s'auto-organiser.
  • Protecteur et garant du framework Scrum.
    Il veille à ce que l'équipe respecte les principes fondamentaux de Scrum, et remet les membres de l'équipe sur le bon chemin s'ils s'égarent en cours de route. Il protège également l'équipe des interférences extérieures et des pressions excessives, notamment en provenance des responsables hiérarchiques et de la direction.
  • Facilite la communication au sein de l'équipe.
    Le Scrum Master facilite les interactions entre les membres de l'équipe, le Product Owner et les autres parties prenantes. Il fournit des techniques de communication efficaces, afin d'éviter les tensions et conflits, ce qui ne ferait qu'entacher l'efficacité de l'équipe et donc sa capacité à fournir de la valeur.
  • Implémente l'amélioration continue.
    Il encourage l'équipe à rechercher en permanence des opportunités d'amélioration, et participe à la rétrospective afin de challenger l'équipe sur les axes d'amélioration à mettre en place. Il leur fournit également des techniques et outils permettant d'améliorer continuellement ce processus au cœur de Scrum.
  • Aide l'équipe à se focaliser sur la création de valeur.
    Le Scrum Master aide l'équipe à maintenir son attention sur la création de valeur pour le client. Il encourage ainsi l'équipe à se concentrer sur les éléments les plus importants du produit et sur l'objectif du sprint en cours. Il ne peut toutefois pas imposer à l'équipe les sujets sur lesquels elle travaille.
  • Aide à la compréhension de l'approche empirique au niveau de l'entreprise.
    Le Scrum Master facilite la diffusion de l'approche empirique aux parties prenantes et aux autres équipes, en mettant en évidence les avantages d'une démarche itérative et incrémentale telle que Scrum pour la gestion de projets et la prise de décisions basées sur des données concrètes.
  • Crée un environnement sécurisant.
    Il crée enfin un environnement sécurisant pour l'équipe, qui favorise la confiance, le respect et l'ouverture au sein de l'équipe, encourageant ainsi une communication franche et constructive. LIl s'assure que les membres de l'équipe se sentent à l'aise pour partager leurs idées, exprimer leurs préoccupations et proposer des améliorations, sans être jugés.

Il peut également aider le Product Owner sur les sujets suivants :

  • Trouver des techniques de gestion du product backlog.
    Il aide à trouver des techniques efficaces de gestion du product backlog, en veillant à ce qu'il soit clair, bien ordonné et adapté aux besoins du projet.
  • Faire en sorte que l'équipe de développement comprennent bien les enjeux business du product backlog.
    Le Scrum Master facilite la compréhension des enjeux business du product backlog par l'équipe de développement, afin que chaque personne ait une compréhension claire et fluide de l'objectif du produit (product goal, et de l'objectif du sprint proposé par le Product Owner.
  • Encourager l'empirisme dans la planification des sprints.
    Le Scrum Master encourage l'équipe à adopter une approche empirique lors de la planification des sprints, en favorisant l'inspection et l'adaptation continue pour maximiser la valeur délivrée.
  • Faciliter la collaboration des parties prenantes.
    Il facilite enfin la collaboration entre les différentes parties prenantes et l'équipe Scrum, en favorisant la transparence et en encourageant l'engagement actif dans le processus de développement.

Différences entre Scrum Master et Chef de projet

Le rôle du Scrum Master et celui du Chef de Projet présentent des similitudes, mais ils diffèrent également dans leur approche et leurs responsabilités.

Alors que le Chef de Projet adopte une approche plus traditionnelle et directive dans la gestion d'un projet (on parle de méthodes prédictives), le Scrum Master se positionne davantage comme un facilitateur et un coach au sein de l'équipe agile.

Contrairement au chef de projet qui dit à son équipe projet quoi faire, le SM agit pour l'équipe et est à leur service (servant leader).

Dans le cadre de travail Scrum, certaines des responsabilités que le chef de projet avait auparavant ont été déléguées aux experts. C'est le cas notamment de la planification, de la gestion de risques, du suivi des charges de travail et de l'avancement du projet.

Le Scrum Master peut ainsi se concentrer pleinement sur le fait de lever les obstacles afin d'aider l'équipe à être encore plus efficace.

Pour aller + loin : Consultez cet article pour découvrir plus en détails les différences entre un chef de projet et un scrum master.

Différences entre Scrum Master et Product Owner

Le Scrum Master et le Product Owner sont deux rôles clés au sein d'une équipe Scrum, mais ils ont des responsabilités différentes qui contribuent à la réussite du projet de manière complémentaire.

Contrairement au Scrum Master qui est le garant du respect de la méthodologie Scrum et qui coache l'équipe, le Product Owner est le garant de la vision produit et du fait d'apporter de la valeur au client.

Le Product Owner (PO) est ainsi responsable de définir et de prioriser les éléments du Product Backlog, en s'assurant qu'ils répondent aux besoins du client et du marché.

Il collabore donc pour ça étroitement avec les parties prenantes pour comprendre les exigences et les attentes, et il prend des décisions sur les fonctionnalités et les livraisons en fonction de la valeur commerciale. Il collabore ensuite avec l'équipe de développement pour créer des incréments au fil des sprints, afin d'avancer dans l'atteinte de ce product goal.

Pour aller + loin : Consulter cet article pour découvrir plus en détails les différences entre un scrum master et un product owner.

Différences entre Scrum Master et Coach agile

Si on s'en réfère strictement au guide Scrum officiel, le coach agile n'est pas un rôle officiel dans Scrum. Il a pourtant une importance vitale au sein d'une organisation.

En effet, un coach agile a un rôle plus large et peut travailler avec plusieurs équipes et niveaux d'organisation. Il participe souvent aux transformations agiles des entreprises, et peut aussi coacher les Scrum Master.

Il fournit ainsi des conseils, des formations et un accompagnement pour favoriser la transformation agile globale de l'organisation.

Le Scrum Master, quant à lui, est focus sur l'équipe Scrum et il la soutient dans l'atteinte de ses objectifs.

Pour aller + loin : L'explore plus en profondeur les différences de rôles et de responsabilités entre un Scrum Master et un Coach agile dans cet article.

Le Scrum Master est-il le manager de l'équipe agile ?

Le Scrum Master n'est pas le manager de l'équipe Scrum, et n'a aucune responsabilité hiérarchique. Il pratique le management transversal, et agit comme un leader, un facilitateur et un coach pour l'équipe agile. 

Contrairement à un manager traditionnel, le Scrum Master ne dirige pas directement les membres de l'équipe ni ne leur donne des ordres. Au lieu de cela, il favorise l'autonomie de l'équipe et encourage la prise de décisions collective.

Il soutient l'équipe dans l'adoption des principes et des pratiques agiles, et il facilite les interactions entre les membres de l'équipe, le Product Owner et les parties prenantes.

Comment être un bon Scrum Master ?

Pour être un bon Scrum Master et réussir dans ce rôle clé, il est important de mettre en pratique certaines bonnes pratiques. Voici les trois meilleures pratiques qui peuvent vous aider à exceller en tant que Scrum Master :

  1. Créer un environnement collaboratif et agréable.
    La collaboration et la coopération ne peuvent apparaître que dans les environnements où la confiance, l'ouverture et la transparence prévalent. Encouragez la communication tout autant que l'écoute active entre les membres de l'équipe, mais également avec les parties prenantes.
  2. Éliminer les obstacles.
    J'aime bien dire que le Scrum Master est un effaceur d'obstacles. Il aide l'organisation à comprendre comment elle peut supporter l'équipe Scrum. Pour cela, il combat souvent la bureaucratie, l'administratif, les processus inadaptés, et les enjeux politiques.
  3. Agir quotidiennement en tant que facilitateur et coach.
    Il est là pour l'équipe, et les aide à s'améliorer continuellement. Mais il ne fait pas "à la place de". Il agit vraiment comme un coach, en challengeant et en posant les bonnes questions pour que la personne en face trouve la solution d'elle-même.

On peut d'ailleurs voir dans la vidéo ci-dessous comment Daria Bagina organise sa semaine typique de Scrum Master pour respecter ces 3 bonnes pratiques.

Pour aller + loin : Découvrez dans cet article les bonnes pratiques adoptées par les meilleurs Scrum Master.

4 mythes faux sur le Scrum Master

Par contre, j'insiste sur un point. Être Scrum Master, ce n'est pas :

  • Prendre les notes d'une réunion.
    C'est à chacun de prendre ses propres notes. Le SM n'est pas un assistant ni un secrétaire.
  • Résoudre les problèmes des autres.
    Il aide plutôt chacun à trouver la solution, en posant les questions pertinentes.
  • Le point d'entrée de l'équipe.
    Le SM n'est pas le responsable de l'équipe. Les managers peuvent s'adresser directement à l'équipe. Cependant, il veille à ce que cela ne génère pas des freins dans l'efficacité et le focus de l'équipe.
  • L'animateur des événements Scrum.
    Je lis ça sur de nombreux sites web... Mais c'est faux. Le Scrum Master peut animer un événement Scrum, au même titre que n'importe quel autre membre de l'équipe Scrum.

Tout ça vient d'une incompréhension de ce qu'est un Scrum Master. Faut dire que le nom n'aide pas, et est souvent compris en français comme un "chef", alors qu'il faut voir le Master comme "Mastery", c'est à dire avoir développé une maîtrise.

Le SM, c'est donc un véritable leader qui aide l'équipe à mieux fonctionner et à continuellement s'améliorer. Ce n'est pas quelqu'un qu'on est obligé de suivre mais quelqu'un qu'on a envie de suivre, dans l'équipe et dans l'organisation.

Compétences et qualités requises pour un Scrum Master

Le rôle de Scrum Master est ouvert aussi bien aux agilistes confirmés qu'aux chefs de projet qui souhaitent s'essayer à une nouvelle manière de penser leur rôle et de gérer des projets.

Il arrive aussi que le rôle de SM soit attribué directement à un membre de l'équipe de développement. ça peut notamment être le cas dans de petites équipes de 2 à 3 personnes.

Dans tous les cas, les compétences et qualités ci-dessous sont vivement conseillées pour vous épanouir dans ce rôle :

  • Posséder une connaissance approfondie de Scrum, pour faciliter sa mise en œuvre.
  • Développer une culture agile, pour faciliter son déploiement au sein de l'équipe et de l'organisation.
  • Gestion des obstacles et problèmes, pour aider l'équipe à se concentrer sur la création de valeur et à être plus efficace.
  • Excellente capacités de communication, à l'oral et à l'écrit.
  • Pratiquer l'écoute active et faire preuve d'empathie, pour comprendre et aider l'équipe de manière directe ou indirecte.
  • Être curieux et ouvert aux nouvelles choses, pour s'intéresser à de nouvelles pratiques et être capable de s'adapter aux changements.
  • Être orienté résultats, pour livrer le plus de valeur possible au client à chaque sprint et penser continuellement à comment mieux faire le job.
  • Faire preuve de leadership, pour donner un cap à l'équipe et la motiver à atteindre ses objectifs, tout en favorisant l'autonomie et la responsabilité collective.
Pour aller + loin : Dans cet article, je détaille les 20 compétences et qualités indispensables pour un Scrum Master.

Un chef de projet peut-il devenir Scrum Master ?

Un chef de projet peut tout à fait devenir un Scrum Master. Cela nécessite toutefois de bonnes connaissances en agilité et en Scrum, et d'opérer une transition de mentalité, afin d'embrasser l'empirisme et d'éviter de gérer les projets "comme avant".

Lorsqu'un chef de projet décide de devenir Scrum Master, il est important de reconnaître les différences clés entre les deux rôles. Un chef de projet traditionnel se concentre souvent sur la planification, la gestion des parties prenantes et la coordination, tandis qu'un Scrum Master facilite le processus Scrum, élimine les obstacles et encourage l'autonomie de l'équipe.

Pour réussir cette transition, un chef de projet doit s'engager dans un processus d'apprentissage et de développement pour maîtriser les principes et les pratiques agiles, ainsi que les spécificités de Scrum. Il est nécessaire de se familiariser avec les concepts clés tels que l'auto-organisation de l'équipe, l'amélioration continue et la livraison itérative de la valeur.

En outre, un chef de projet qui devient Scrum Master doit être prêt à changer sa mentalité de « gestionnaire » à celle d'un facilitateur et d'un coach. Il s'agit d'adopter une approche plus axée sur l'autonomie et la responsabilité collective de l'équipe, en encourageant la collaboration et la prise de décision participative.

Comment devenir Scrum Master ?

Si vous souhaitez devenir Scrum Master, il vous faudra avoir une connaissance approfondie du framework Scrum, mais aussi de l'agilité (culture agile, techniques et outils, etc).

Je vous recommande pour cela de lire et relire le guide Scrum, en français et en anglais, jusqu'à le connaître sur le bout des doigts.

Je vous invite également à lire ces 3 livres, pour vous créer une bonne culture agile.

Scrum - 6ème édition - Un outil convivial pour une agilité radicale
35,00 €
Commander ce livre
Nous touchons une commission si vous achetez ce produit, sans coût additionnel pour vous.
02/27/2024 07:48 pm GMT
Scrum : Une méthode agile pour vos projets - 3ème édition
45,00 €
Commander ce livre
Nous touchons une commission si vous achetez ce produit, sans coût additionnel pour vous.
02/28/2024 01:33 am GMT

Mais rien ne remplace l'expérience terrain !

Il vous faudra ensuite pratiquer. Cherchez des opportunités de mettre en pratique vos connaissances Scrum.

Groupes de travail agiles, projets internes, projets persos, échanges avec des agilistes expérimentés sur LinkedIn, etc... Tout est bon pour gagner en expérience.

Je vous conseille également de passer des certifications Scrum, qui vous permettent à la fois d'approfondir les concepts-clés tout en démontrant vos connaissances sur votre CV, pour les potentiels recruteurs.

J'ai d'ailleurs passé 3 certifications agiles chez l'organisme Scrum.org, dont je vous parle en détail dans les articles ci-dessous :

Si vous ne les avez pas, prenez du temps pour les obtenir, ça fera réellement la différence ! Et en plus, elles sont valables à vie, que demander de plus ?

Pour aller + loin : Dans cet article, je passe en revue les meilleures formations pour devenir Scrum Master.

Quelles évolutions possibles pour un Scrum Master ?

Les chefs de projet peuvent évoluer vers des postes à plus forte responsabilité, tels que directeur de projet ou responsable de programme. Mais en tant que Scrum Master, vers quels postes peut-on évoluer ?

  • Scrum Master avancé.
    L'agilité est un domaine suffisamment vaste pour toujours avoir l'impression de découvrir de nouveaux outils et de nouvelles manières de faire, même après 10 ans d'expérience. Vous pouvez tout à fait décider de rester Scrum Master, en utilisant vos connaissances acquises pour délivrer encore plus de qualité et de valeur.
  • Coach agile.
    En tant qu'Agile Coach, vous élargirez votre champ d'action pour accompagner plusieurs équipes ou même des organisations entières dans leur transition vers l'agilité.
  • Formateur ou consultant agile.
    Si vous aimez transmettre et partager, vous pouvez former les équipes en interne ou en freelance à l'agilité et à Scrum. Vous pouvez également accompagner des organisations pour mener à bien leur transformation agile et leur faire profiter de votre expérience.
  • Product Owner.
    Et oui, on l'oublie souvent, mais un SM peut développer des compétences en gestion de produit, et décider de voir une toute autre facette de la gestion de projet agile.

Thibault Baheux

Tour à tour chef de projet puis manager d'équipe depuis 2008, je suis aujourd'hui directeur de projet indépendant.

J'ai décidé via ce site de démocratiser la gestion de projets et de la rendre accessible à tous.

Mes certifications : Prince2 Foundation, CompTIA Project+ certified, PSM1, PSPO1, Lean Six Sigma Black Belt.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !