15 avantages indiscutables à devenir chef de projet

Thibault Baheux

7 décembre 2022 - minutes de lecture

Lorsque j'étais jeune, je voulais tour à tour devenir paléontologue, astrophysicien, contrôleur aérien ou encore scientifique. Mais jamais je n'aurais imaginer travailler en tant que chef de projet. 

Et pourtant me voilà !

Avec le recul, je trouve que c'est un métier hyper intéressant et qui comporte de nombreux avantages. Laissez-moi vous les présenter dans cet article.

15 avantages à devenir chef de projet pour votre carrière

Chef de projet est un métier véritablement passionnant, et qui dispose à mon sens de nombreux avantages.

Voici les 15 plus gros avantages que vous rencontrerez en devant chef de projet :

  1. Un métier varié et des journées qui ne se ressemblent pas. Si vous pensez que le chef de projet fait des plannings toute la journée, détrompez-vous.
  2. On est constamment challengé.
  3. Les missions sont ambitieuse, intéressantes, passionnantes.
  4. On travaille en transversal à 200%.
  5. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  6. On est en quête permanente d'amélioration.
  7. On peut innover et être créatif.  sortir du sentier battu et contourner les processus lourds et inadaptés.
  8. On apporte de la valeur concrète aux autres.
  9. On trouve du sens dans ce que l'on fait.
  10. On est pleinement autonome.
  11. On se voit confier de grosses responsabilités.
  12. On participe à des projets stratégiques et d'innovation.
  13. On fait appel à de nombreuses compétences transverses et qualités.
  14. On fait de nombreuses rencontres enrichissante.
  15. Le poste est à la croisée des chemins
Pour aller + loin : Consultez cet article pour découvrir les plus gros inconvénients à être chef de projet, d'après un chef de projet confirmé.

1 ) Un métier varié et des journées qui ne se ressemblent pas

S'il y a bien une chose qu'on ne fait pas en tant que chef de projet, c'est tomber dans la routine. Aucune journée ne se ressemble.

En fonction de votre projet, sa taille, sa complexité, sa cadence dans le temps, ses objectifs, la manière de travailler et de communiquer, ... Tout ça peut varier.

Alors oui, bien sûr, les fondamentaux de la gestion de projet sont toujours là. Mais on adapte les processus au projet et aux différentes parties prenantes. Il n'y a aucun projet qui ressemble à un autre en terme de pilotage de projet, même en comparant deux projets pourtant similaires.

A chaque jour son lot de difficultés et d'imprévus. On ne sait jamais de quoi la journée sera faite.

A 09 heures, tout se passe comme sur des roulettes. A 11 heures, c'est la fin du monde, et la difficulté rencontrée pourrait remettre en cause le projet. A 16 heures, une solution de contournement est trouvée et appliquée.

C'est ce qui rend notre métier véritablement passionnant.

2 ) On est constamment challengé

Les objectifs projet à atteindre sont quasi toujours ambitieux et challengeant. Pas le temps de s'ennuyer ou de se reposer sur ses lauriers. 

En gestion de projet, on est constamment challengé, et on se donne tout le temps à 100% pour faire avancer le projet et le transformer en succès.

Chef de projet est un métier pour tous ceux qui aiment bien les défis, se remettre en question, réviser leur manière de faire, et apprendre tout en faisant.

3 ) Les missions sont ambitieuses, intéressantes, passionnantes

Un projet cherche toujours à améliorer le quotidien, à faire évoluer en bien quelque chose, à apporter du changement. Et qui dit changement dit faire changer des personnes et les mentalités.

En fonction des projets, on peut être amené à travailler sur des aspects stratégiques, développer l'innovation, faire de la conduite de changement, coordonner de nombreuses entités et personnes différentes, ...

Personnellement, j'apprécie les projets de migration des systèmes d'information vers le cloud, qui sont souvent l'occasion de refondre tout ou partie de l'architecture du système informatique, et d'apporter tout un tas d'amélioration, de refontes et de mécanismes de sécurité complémentaires.

ça me fait kiffer, c'est hyper ambitieux pour mes clients, on comprend clairement les enjeux derrière ces projets en terme business et métier. Et puis, on ne va pas se mentir, tout ce qui touche au cloud est passionnant !

4 ) On pratique le management transversal

Un chef de projet, c'est un manager transversal. Autrement dit, il a en charge le management de l'équipe projet, dans le cadre du projet.

Il gère donc les plannings, la communication au sein de l'équipe, assure le suivi de la réalisation des tâches, ...

La seule différence avec un responsable d'équipe, c'est que le chef de projet ne dispose d'aucun pouvoir hiérarchique. Il n'est donc pas en mesure de valider les congés, d'animer les entretiens annuels ou de gérer tout l'aspect RH et administratif du management.

Ce que j'aime dans le management transversal, c'est que l'équipe que l'on réunit pour accomplir le projet est pluri-disciplinaire. On pioche à droite à gauche dans les services existants de l'organisation les profils et compétences nécessaires pour notre projet.

Ce mode de fonctionnement permet d'abattre les murs qui peuvent exister entre les services, et de forcer tout le monde à travailler ensemble.

5 ) Il y a toujours quelque chose à apprendre

Je vais vous faire une confidence : une journée sans apprendre, pour moi, c'est une journée de perdue. 

Je dois constamment satisfaire ma curiosité et mon besoin d'apprendre de nouvelles choses, et être chef de projet m'aide beaucoup.

En effet, qu'il s'agisse de nouvelles techniques de gestion de projet, de points techniques pointus, d'aspects métiers, de manières de communiquer, ou encore du fonctionnement de la psyché humaine, vous apprendrez tout le temps quelque chose de nouveau.

Même en tant que chef de projet confirmé.

6 ) On est en quête permanente d'amélioration

Le concept d'amélioration continue est très présent en gestion de projet, qu'il s'agisse des méthodologies traditionnelles ou des méthodes agiles.

L'idée est de faire des points réguliers, soit pendant le projet, soit après, afin :

  • Les bonnes pratiques, que l'on pourrait renforcer.
  • Les mauvaises pratiques, que l'on pourrait corriger et améliorer.

Les bilans projet, rétrospectives et retours d'expérience servent précisément à cela : identifier des axes de progrès, pour sans cesse s'améliorer et atteindre l'excellence opérationnelle.

En tant que chef de projet, vous ne vous reposerez jamais sur vos lauriers. Vous chercherez sans cesse à parfaire vos connaissances, vos techniques de pilotage de projet, et à devenir de plus en plus efficace.

7 ) On peut innover et être créatif

Gérer un projet, cela signifie faire le nécessaire pour atteindre un objectif ambitieux défini à l'avance. Et parfois cela veut dire sortir des sentiers battus.

Pour mener un projet à bien, pas le choix : il faut savoir être innovant et laisser parler sa créativité.

Contourner les processus de l'entreprise, inventer de nouvelles manières plus efficaces de faire, repenser le mode de fonctionnement et d'organisation de l'entreprise, créer un nouveau produit ou service, les exemples ne manquent pas.

8 ) On apporte de la valeur concrète aux autres

Lorsque je travaille, j'aime savoir que je le fais pour quelque chose, que j'apporte de la valeur à au moins une personne. Si je ne vois pas le bénéfice que cela apporte, je refuse de faire ce travail à priori sans intérêt.

ça m'a valu quelques fights avec mes boss, quand j'étais salarié.

En tant que chef de projet, on pilote des projets répondant à des problématiques précises, avec des objectifs définis, qui cherchent à améliorer le quotidien de personnes.

La moindre action réalisée dans le cadre d'un projet l'est pour réussir le projet, changer ou améliorer quelque chose, et apporter des bénéfices concrets aux autres.

Et ça, ça motive au quotidien !

9 ) On trouve du sens dans ce que l'on fait

Un projet, c'est quelque chose de concret, qui existe pour répondre à une problématique, apporter du changement et améliorer le quotidien.

Si la problématique ou le besoin initial disparaissent, alors le projet n'a plus de raison d'être. Il est alors arrêté.

Tout ce qu'on fait dans le cadre d'un projet est fait pour atteindre l'objectif fixé. On sait toujours pourquoi on travaille, et quelle est la finalité du travail accompli. 

En travaillant dans la gestion de projets, vous n'aurez plus de problèmes de quête de sens au travail.

10 ) On est pleinement autonome

Un chef de projet travaille en autonomie, et pilote son projet et son équipe projet comme il l'entend.

Il n'est pas contraint par un processus de travail inadapté. Si c'est le cas, il est en mesure de le faire sauter ou de le contourner pour pouvoir avancer sereinement sur son projet.

C'est à lui de décider quelle est la meilleure méthodologie de gestion de projets pour gérer un projet précis. C'est également à lui de décider de la manière dont il souhaite travailler et communiquer avec les parties prenantes du projet.

La seule chose que l'on demande au chef de projet est de produire des rapports d'avancement réguliers, afin de tenir informé sa direction et les décideurs du projet de son état d'avancement.

11 ) On se voit confier de grosses responsabilités

Un chef de projet a de grosses responsabilités. Il est le garant de la réussite et de la qualité du projet. Il doit à ce titre tout mettre en œuvre pour que le projet se passe le mieux possible.

Les projets confiés peuvent aller du simple projet opérationnel (déménager des postes de travail d'un site A à un site B) jusqu'à des projets stratégiques importants pour l'organisation.

Par exemple, j'ai déjà piloté des projets informatiques de + de 6 millions d'euros. En terme de responsabilité, ça commence à faire !

12 ) On participe à des projets stratégiques et d'innovation

Bien sûr, lorsqu'on est chef de projet junior, on n'est pas directement propulsé sur des projets stratégiques où on fait face à tous les directeurs de l'entreprise. 

Mais avec l'expérience, on peut vous confier ce genre de projets, difficiles à mettre en oeuvre, complexes et incertains par nature, mais toujours passionnants.

13 ) On fait appel à de nombreuses compétences transverses et qualités

Chef de projet, c'est un poste qui fait appel à de nombreuses compétences techniques, organisationnelles et humaines.

  • Compétences techniques.
    Il s'agit de votre expertise opérationnelle, de la connaissance d'un métier précis, de savoir-faire durement acquis.
  • Compétences organisationnelles.
    Il s'agit des compétences vous permettant de construire et gérer un planning, un plan d'action, de cadrer un projet, etc... La connaissance des méthodologies de gestion de projet rentre également ici.
  • Compétences humaines.
    Je classe ici aussi bien les compétences de communication que la connaissance du fonctionnement de l'être humain. Ces compétences sont particulièrement utiles pour créer une cohésion d'équipe, collaborer avec l'ensemble des acteurs projet et conduire le changement.

C'est également un poste qui fait appel à de nombreuses qualités, et qui fournit de nombreuses compétences transverses que vous pouvez utiliser dans d'autre jobs, si vous souhaitez changer de carrière.

14 ) On fait de nombreuses rencontres enrichissantes

Il est rare qu'un chef de projet travaille toujours avec la même équipe. Généralement, les membres de l'équipe projet sont choisis en fonction des profils de compétences nécessaires pour mener à bien un projet.

Les parties prenantes d'un projet évoluent également en fonction de chaque projet. Si vous gérez des projets pour plusieurs clients, vous pourriez bien être amené à travailler avec des directeurs et responsables de service dans plusieurs secteurs d'activité.

Cela nous amène à travailler avec de nombreuses personnes différentes. Chacune avec son mode de fonctionnement, sa méthode de travail, sa manière de communiquer et son expertise.

On fait ainsi de nombreuses rencontres enrichissantes. J'y vois là l'occasion de s'ouvrir au monde extérieur, de mettre votre manière de travailler en perspective, de prendre le meilleur chez les autres, d'apprendre de nouvelles choses, etc...

Gros plus, c'est également une excellente manière pour se construire rapidement son réseau professionnel.

15 ) Le poste est à la croisée des chemins

Au final, être chef de projet, c'est un peu se retrouver à la croisée des chemins, au milieu de tous les autres services.

Pour mener un projet à bien, on dialogue avec l'avant-vente, le commerce, le service RH, le service financier, le service juridique, et on fait appel à de multiples experts provenant des différents services supports et métiers.

C'est un métier riche d'enseignement, sur lequel on touche un peu à tout.

Le projet est plus opérationnel ? C'est l'occasion de creuser la technique avec les collaborateurs, voire même d'en faire un peu.

Le projet est plus stratégique ? C'est l'occasion de mieux comprendre comment fonctionne le business.

Le projet est complexe, incertain, et il y a de multiples parties prenantes ? C'est l'occasion de mettre à l'épreuve sa rigueur, ses techniques de planification et de communication.

Pourquoi devenir chef de projet ?

Chef de projet est un métier d'avenir.

C'est ce que nous dit en résumé un rapport de l'institut international PMI (gérant la fameuse méthodologie PMBOK), qui s'intitule "Project management job growth and talent gap 2017 - 2027".

En plus des avantages que j'ai cité ci-dessus, je vois 5 points complémentaires qui devraient vous convaincre de devenir chef de projet, si vous ne l'êtes pas encore :

  1. Le besoin de chefs de projet continue d'augmenter.
    Il y a de plus en plus d'ouverture de postes de chefs de projet dans les organisations, tous secteurs d'activité confondus, aussi bien pour des postes débutants que des postes expérimentés.

    Les bons candidats sont toujours aussi difficiles à débusquer, vous avez donc toutes vos chances pour vous placer.
  2. La rémunération est de plus en plus élevée.
    Il y a moins de candidats que de postes à pourvoir, l'avantage est donc clairement de votre côté. La rémunération des chefs de projet est en hausse, et dépasse régulièrement les 50k€ annuel pour des profils confirmés.

    A titre d'exemple, sur mon dernier poste de salarié, je gagnais 60k€ annuel, avec 14 ans d'expérience. Et on m'a déjà fait des propositions dépassant les 70k€ annuel.
  3. Vous faites preuve d'autonomie, de responsabilités, et de prise d'initiative.
    Une fois que le projet vous est attribué, vous le pilotez et vous gérez votre équipe comme vous l'entendez.

    Les deux seules choses que l'on vous demandera sont un rapport d'avancement régulier, ainsi que de remonter les risques, difficultés et alertes rencontrées, notamment s'il est nécessaire de prendre une décision comme d'annuler prématurément un projet (Oui ça peut arriver, et oui je l'ai vécu).
  4. Les perspectives de développement professionnel sont considérables.
    On vous confie des projets de plus en plus gros, plus en plus stratégiques, plus en plus complexes. Vous pouvez évoluer vers des postes de directeur de projet, directeur de programmes, manager d'équipe, PMO, ou même responsable qualité, RSSI, ... en fonction de vos compétences.

    De plus, il y a toujours une nouveauté à apprendre sur un projet, ou une technique de gestion de projet à parfaire.
  5. Une grosse variété de secteurs et métiers.
    Aujourd'hui, on peut devenir chef de projet dans tous les secteurs d'activité possibles et imaginables. Certains postes sont très axé technique et opérationnel, d'autres beaucoup plus métiers ou stratégiques. Il y en a pour tous les goûts.

    Fait intéressant : vous pouvez basculer d'un secteur d'activité à un autre, pour découvrir une toute autre facette de votre métier de chef de projet. Les méthodologies de gestion de projet restent les mêmes, mais les spécificités métiers changent selon l'industrie.

Quels sont les différents postes existants en gestion de projet ?

Que vous soyez débutant, confirmé, senior ou expert en gestion de projet, il y a littéralement des postes pour tous les goûts, et dans tous les secteurs d'activité.

Voici un panel des métiers possibles en gestion de projet :

  • Chargé de projet.
    Un chargé de projet est un collaborateur qui se voit confier une mission ponctuelle de gestion d'un projet. Il a d'autres responsabilités en parallèle, et sa fiche de poste ne fait pas mention de la gestion de projet comme une composante régulière de son métier.
  • Planificateur de projet.
    Il utilise les logiciels de gestion de projet pour planifier les ressources et collaborateurs sur un projet et gérer leur planning. Sa responsabilité se limite à la saisie des plannings et la gestion des calendriers, sous la gouverne du chef de projet.
  • Assistant chef de projet.
    Sur des projets longs et complexes, le chef de projet est secondé par un assistant, qui se charge des tâches plus administratives pour lui : rédaction des compte-rendu, assister à certaines réunions spécifiques, suivi d'avancement des tâches opérationnelles, etc... Il travaille de concert avec le chef de projet durant tout le cycle de vie du projet.
  • Chef de projet junior.
    Il pilote et supervise l'ensemble d'un projet, et manage l'équipe projet au quotidien, sur des projets de petite envergure et de complexité faible à moyenne. Il peut travailler seul ou avec un assistant ou un directeur de projet, en fonction du projet.

    Il se concentre généralement sur un projet à la fois, et débute en gestion de projet.
  • Chef de projet senior (ou confirmé).
    Il a les mêmes responsabilités qu'un chef de projet, mais peut mener plusieurs projets en parallèle, et/ou travailler sur des projets de plus grosse envergure ou plus complexes. Il dispose généralement de plusieurs années d'expérience.
  • Directeur de programme.
    Il pilote un ensemble de projets faisant partie d'un même programme (des projets liés entre eux). Il a une vision moins opérationnelle qu'un chef de projet et dispose d'une expérience confirmée en gestion de projet.
  • Directeur de projet.
    Il gère des projets stratégiques et complexes, des programmes ainsi que des portefeuilles de projets. Il a une vision opérationnelle et stratégique de ses projets, et peut prendre des décisions stratégiques lorsque cela s'avère nécessaire.

    Il conseille souvent les chefs de projet, les fait monter en compétences et aide également l'organisation à se structurer et à développer la culture du mode projet en interne.

Thibault Baheux

Tour à tour chef de projet puis manager d'équipe depuis 2008, je suis aujourd'hui directeur de projet indépendant.

J'ai décidé via ce site de démocratiser la gestion de projets et de la rendre accessible à tous.

Mes certifications : Prince2 Foundation, CompTIA Project+ certified, PSM1, Lean Six Sigma Green Belt.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Transformez votre prochain projet en succès !