24 méthodologies de gestion de projet à connaître absolument

Thibault Baheux

12 septembre 2022 - minutes de lecture

Pour piloter son projet, le chef de projet a le choix entre des dizaines de méthodologies de gestion de projet différentes, chacune ayant ses spécificités, ses processus, ses normes, ses avantages et ses inconvénients.

Choisir la méthodologie adapté à son projet et à son contexte est tout un art. Même pour des chefs de projet expérimentés, ce choix est toujours délicat.

Pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle des méthodologies, vous trouverez dans cet article un listing des méthodologies de gestion de projet les plus populaires, leurs avantages, leurs inconvénients, et quand il faut les utiliser.

Les types de méthodologies de gestion de projet

Afin de s'y retrouver plus facilement dans cette longue liste de méthodes de management de projet, je les ai classées en trois grandes catégories :

  1. Les méthodologies prédictives.
    Il s'agit de méthode séquentielle basée sur la prédiction du plan d'action, du planning et des principaux événements du projet. On parle également de gestion de projet classique, ou de méthodes de gestion de projet traditionnelles.
  2. Les méthodologies agiles.
    Les méthodes agiles sont organisées autour de cycles de développement courts appelés itérations. Elles permettent plus de flexibilité et sont plus ouvertes au changement. Elles sont principalement utilisées dans le domaine du développement informatique.
  3. Les méthodologies de gestion du changement.
    Ces méthodes sont axées sur l'accompagnement au changement ainsi que sur le pilotage par la valeur.

Top 10 des méthodes de gestion de projet les plus populaires

Voici la liste des 10 méthodologies de gestion de projet les plus utilisées au quotidien, tous secteurs d'activité confondus.

Pour des explications détaillées sur chacune de ces méthodes, je vous renvoie vers le paragraphe correspondant plus bas dans l'article.

Méthodologie

Type

Quand l'utiliser ?

Prédictif

Pour des projets dont le périmètre est connu, détaillé, et n'évoluera que peu, et qui se prête bien au mode séquentiel.

Prédictif

Projets de développement de logiciels informatiques, avec des spécifications claires, détaillées et figées.

Prédictif

Pour des projets séquentiels, peu importe le secteur d'activité, la taille ou la complexité

Prédictif

Pour des projets séquentiels, peu importe le secteur d'activité, la taille ou la complexité

Agile

Projets de développement de services ou produits.

Projets où l'incertitude est élevée et les évolutions de périmètre courantes.

Agile

Projets ayant un rythme soutenable et avec un processus de livraison défini.

Agile

Tous projets, mais principalement les projets de développement de services ou produits

Prédictif

Projets longs et complexes, à condition qu'il soit possible de faire des estimations du temps de réalisation des tâches et étapes projet.

Prédictif

Projets à échéances courtes, ou portfolio de projets ayant des dépendances entre eux.

Changement

Projets agiles de toutes tailles, en complément des méthodologies de gestion de projet agiles.

Fonctionne également sur des projets menés de manière traditionnelle.

11 méthodologies de gestion de projet prédictives

Dans cette section, vous retrouverez les méthodologies de gestion de projet dites "traditionnelles", ou prédictives, les plus connues et les plus utilisées. 

Il en existe bien sûr d'autres, mais leur utilisation reste anecdotique et très spécifique, j'ai donc fait le choix de les écarter de ce classement.

1 ) Cycle en V

Le cycle en V est une méthode largement utilisée dans le développement de logiciels informatiques, qui consiste à associer les différentes étapes de développement du projet à une phase de validation correspondante.

Cette méthode est séquentielle et rigide : lorsqu'une étape est validée, on passe à l'étape suivante sans revenir en arrière.

Le cycle en V est particulièrement adapté aux projets avec des spécifications claires et figées, et une qualité standard. Cela permet d'assurer la conformité des livrables avec les exigences du client décrites dans le cahier des charges.

Cependant, comme toutes les méthodologies prédictives, le cycle en V n'offre que peu de possibilités d’adaptation. Une fois le projet démarré, les changements ne sont pas acceptés, tout comme les évolutions de périmètre.

Les différentes étapes du cycle en V

Critères

Cycle en V

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Assure la conformité des livrables projet avec le cahier des charges client

Inconvénients

Pas de place pour le changement ou les évolutions du périmètre projet

Quand l'utiliser ?

Projets de développement de logiciels informatiques, avec des spécifications claires, détaillées et figées.

2 ) Waterfall

La méthode Waterfall, ou gestion de projet en cascade, est une méthodologie de gestion de projet séquentielle, c'est à dire que chaque phase du projet est traité l'une après l'autre. Une fois une phase terminée, on ne peut plus revenir en arrière et on passe à la suivante.

Dans cette méthodologie, tout doit être connu en amont du projet. Les objectifs à atteindre, le périmètre du projet, les tâches à réaliser, leur priorité et leurs dépendances sont définies lors de la phase de préparation du projet, ainsi que le calendrier projet.

Tout est prévu, planifié et anticipé en amont par le chef de projet. Lors de la phase de mise en oeuvre du projet, il n'y a plus qu'à dérouler le plan d'action et à suivre le bon avancement de chaque tâche.

Il s'agit de la méthodologie de gestion de projets la plus simple et la plus couramment utilisée.

Les différentes étapes en gestion de projet en cascade (Waterfall)

Critères

Waterfall

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Planification détaillée du projet, les échéances sont connues et le budget est précis et maîtrisé.

Les risques sont suivis et anticipés.

Inconvénients

Peu de place aux évolutions dans le plan d'action ainsi que dans le périmètre du projet

Quand l'utiliser ?

Pour des projets dont le périmètre est connu, détaillé, et n'évoluera que peu, et qui se prête bien au mode séquentiel.

C'est le cas des projets de construction de bâtiments, par exemple.

3 ) Prince2

Prince2 est une méthodologie de gestion de projet anglais, qui est aujourd'hui reconnue et adoptée à l'international, y compris en France. Prince2 signifie "PRojects IN Controlled Environments", ou projets en environnements contrôlés.

Cette méthodologie de gestion de projet prédictive a été pensé afin de s'adapter à tous types de projets, que ce soit en fonction de leur taille, de leur complexité, ou encore du secteur d'activité dans lequel ils évoluent. 

Le chef de projet est donc libre d'adapter son processus de management de projet en fonction des caractéristiques de son projet.

Prince2 décrit en détails les mécanismes et processus à mettre en place pour suivre et contrôler un projet, le planifier et le gérer au quotidien. Cette méthodologie met l'accent sur la documentation projet ainsi que sur les comités de suivi.

Je vous invite à découvrir cette méthode via ce livre de référence. Il existe également des certifications Prince2, reconnues sur le marché du travail et qui valent le détour.

Personnellement, j'ai démarré la gestion de projet avec cette méthode et je trouve que c'est une bonne manière de débuter.

La méthode Prince2 - 3ème édition

Les 7 principes fondateurs de la méthodologie Prince2

Critères

Prince2

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Tout le processus du management de projet est contrôlé.

Comités de suivi planifiés afin de suivre l'avancement et la bonne santé du projet.

Documentation projet conséquente facilitant le pilotage du projet.

Inconvénients

Difficulté pour s'adapter aux évolutions de périmètre.

La création et la mise à jour de la documentation projet demande des efforts quotidiens de la part du chef de projet.

Quand l'utiliser ?

Pour des projets séquentiels, peu importe le secteur d'activité, la taille ou la complexité

4 ) PMBOK / PMI

Le PMBOK est un guide du corpus des connaissances en gestion de projet édité par l'institut PMI (Project Management Institute), qui documente les fondamentaux, les bonnes pratiques et l'état de l'art en matière de management de projet.

Ce guide décrit de manière détaillée la gestion d'un projet de A à Z, du lancement du projet jusqu'à sa clôture, en passant par la phase de préparation, de planification, d'exécution et de contrôle des tâches.

Le PMBOK est mis à jour régulièrement par des professionnels en gestion de projet, et suit les évolutions du métier. Il en est d'ailleurs à sa septième édition. 

La méthodologie PMBOK est reconnue et adoptée dans le monde entier, y compris en France, et l'institut PMI propose de nombreuses certifications en gestion de projet qui sont reconnues internationalement et augmentent considérablement la valeur d'un CV. 

Cette méthodologie s'adapte parfaitement aux projets peu importe leur taille ou leur complexité, au contexte dans lequel ils évoluent, et aux différents secteurs d'activité.

Dans le monde des méthodologies prédictives, il s'agit clairement d'un must-have.

Bien qu'il soit un peu cher, je vous invite vivement à acquérir une copie du guide PMBOK. Vous y trouverez de nombreuses pratiques à mettre en oeuvre au quotidien dans le pilotage de vos projets.

PMBOK : Guide du corpus des connaissances en management de projet - 7ème édition

Les 10 domaines de connaissances du PMBOK

Critères

PMBOK

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Guide de référence édité par des professionnels du métier.

Recueil de bonnes pratiques, basé sur l'expérience et l'empirisme.

Inconvénients

Nécessaire d'adapter les processus à la complexité et la taille du projet. 

Processus rigides, offrant peu de place au changement.

Quand l'utiliser ?

Pour des projets séquentiels, peu importe le secteur d'activité, la taille ou la complexité

5 ) Méthode du chemin critique

La méthode du chemin critique, ou Critical Path Method (CPM) en anglais, est une méthodologie de gestion de projet permettant d'identifier une suite de tâches ininterrompues afin de mener à bien un projet.

Elle permet d'identifier quel est le chemin le plus court pour réaliser un projet, mais surtout d'identifier quelles sont les tâches critiques d'un projet. Cela permet de porter son attention là où on en a le plus besoin.

Le chef de projet peut ainsi prévoir les difficultés techniques que pourraient rencontrer l'équipe projet, et adapter en conséquence son plan d'action.

La méthode du chemin critique permet également d'identifier pour chaque action à réalisée quels sont les délais d'exécution, les jalons, les livrables à fournir, et les dépendances de tâches.

exemple d'un chemin critique de projet

Exemple de chemin critique en rouge

Critères

Chemin critique

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Déterminer les dépendances entre tâches.

Identifier les tâches critiques afin d'y porter toute son attention.

Inconvénients

Ne prend pas en compte la disponibilité des ressources projet. Tendance à avoir des plannings et échéances trop optimistes.

Quand l'utiliser ?

Projets à échéances courtes, ou portfolio de projets ayant des dépendances entre eux.

6 ) Méthode de la chaîne critique (Critical Chain Project Management)

La méthode de la chaîne critique, ou Critical Chain Project Management (CCPM) en anglais, est une méthode qui consiste à créer un calendrier projet réaliste, qui fait apparaître les tâches àr éaliser, leurs dépendances, la durée de réalisation, et qui ajoute à la fin un "buffer", afin d'absorber un éventuel retard sur l'ensemble de ces tâches. (voir schéma ci-dessous)

L'utilisation de cette méthode CCPM implique d'avoir des plannings projet rallongés par rapport à d'autres méthodologies projet, mais qui se veulent plus réalistes.

Cela permet de voir quand le projet peut se terminer si tout se passe bien (le "buffer" n'est pas utilisé et le projet est livré en avance), et quand il peut se terminer si tout se passe mal (l'intégralité du "buffer" est consommé et le projet est livré dans les délais annoncés).

Critical Chain - La chaîne critique

Schéma pour bien comprendre le fonctionnement de la méthode de la chaîne critique

Critères

Chaîne critique

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Les plannings projet sont réalistes, et permettent de visualiser quand le projet se termine si tout va bien et si tout va mal.

Inconvénients

Planning plus long à créer. Nécessaire de l'expliquer au client.

L'équipe projet peut avoir tendance à étaler le travail dans le temps, ce qui rend caduque l'utilisation de "buffers" et enlève l'avantage de cette méthode.

Quand l'utiliser ?

Pour des projets longs et complexes, qui peuvent être découpés en plusieurs chaînes critiques.

7 ) PERT

La méthodologie de gestion de projet PERT, pour Program Evaluation and Review Technique, consiste à représenter sous forme de diagramme l'enchaînement des principales et tâches d'un projet. 

Ces diagrammes de PERT permettent de visualiser le chemin critique d'un projet, ainsi que de visualiser les actions dépendantes les unes des autres, et celles pouvant être conduites en parallèle.

PERT est un outil de management visuel de projet, qui permet de décomposer visuellement de manière simple et lisible un projet complexe.

Exemple d'un diagramme de PERT - Vu sur Prium Transition

Critères

PERT

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Visualisation facilité pour les dépendances entre activités, le planning et les échéances.

Inconvénients

Repose entièrement sur une estimation cohérente du temps de réalisation des tâches. 

Quand l'utiliser ?

Projets longs et complexes, à condition qu'il soit possible de faire des estimations du temps de réalisation des tâches et étapes projet.

8 ) ISO 21500

La norme ISO 21500 est une norme internationale décrivant les processus de management des projets, des programmes et des portefeuilles. Elle a été révisée pour la dernière fois en 2021.

Le management de projets décrit par l'ISO 21500 se rapproche beaucoup de ce qui est proposé par le guide PMBOK, plus haut dans ce classement.

L'ISO 21500 dispose également de ses propres certifications de gestion de projet, et est reconnu internationalement, comme toutes les normes ISO.

Personnellement, si je dois choisir, je préfère partir vers des méthodologies telles que PMBOK ou Prince2 plutôt que l'ISO 21500, pour la simple et bonne raison qu'elles sont plus connues et que le niveau de maturité des équipes est plus élevée sur ces méthodologies.

Processus de gestion de projet décrit dans la norme ISO 21500

Critères

ISO 21500

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Référentiel mis à jour régulièrement

Inconvénients

Demande obligatoirement de se former ou d'acheter les documents constituant la norme, pour plusieurs centaines d'euros.

Quand l'utiliser ?

Pour des projets séquentiels, peu importe le secteur d'activité, la taille ou la complexité

9 ) Cycle en W

Le cycle en W s'applique principalement aux projets de développement de logiciels informatiques, bien qu'il ne soit pas limité qu'à ce secteur. 

Cette méthodologie de gestion de projets utilise les mêmes principes que le cycle en V, avec une particularité : le déploiement se fait sur un périmètre réduit (on parle de site pilote), avant de le généraliser à l'ensemble du parc.

On parle parfois abusivement de cycle en V dans les projets de développement informatique, alors que nombre d'entre eux sont plutôt des cycles en W.

Cycle en W détaillée

Critères

Cycle en W

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Déploiement test sur un site pilote avant de revoir et adapter les besoins pour un futur déploiement sur l'ensemble du périmètre.

Inconvénients

Peu ouvert aux changements et aux évolutions une fois le site pilote terminé.

Quand l'utiliser ?

Projets de développement ou de déploiement informatique, ayant nécessité de faire un test de déploiement grandeur nature, afin d'apprendre de cette expérience.

10 ) HERMES

Peu connu en France, HERMES est une méthodologie de gestion de projet suisse principalement utilisée dans les domaines de l'informatique et du développement de produits.

Cette méthode s'adapte parfaitement à toute taille et complexité de projet, et est plébiscitée pour son côté modulaire et extensible, tout en permettant le pilotage, la conduite, et le suivi des projets.

HERMES propose une liste de 8 scénarios, parmi lesquels le chef de projet pourra en choisir un. A partir de ce scénariostandardisé, il peut organiser et planifier son projet, et l'adapter si celui-ci ne correspond pas exactement au projet.


Processus de management de projet selon la méthodologie suisse HERMES

Critères

Hermès

Type de méthodologie

Méthodologie prédictive

Avantages

Utilisation simple et rapide grâce aux scénarios standardisés que l'on peut par la suite adapté au contexte du projet.

Modulaire et extensible.

Inconvénients

Peu connue. 

Demande du temps pour créer un scénario personnalisé, si votre projet ne rentre dans aucun des 8 scénarios standards.

Quand l'utiliser ?

Projets séquentiels ou agiles informatique, de développement de produits ou encore de transformation d'organisation.

11 ) Benefits Realization

L'approche Benefits Realization (ou BRM pour Benefits Realization Management), est intéressante à plus d'un titre.

Elle permet de réaliser un pilotage des projets par les bénéfices attendus, et donc d'avoir un résultat à l'arrivée qui fournit de la valeur.

On distingue 4 types de bénéfices : financiers, non-financiers, tangibles et intangibles.

Par exemple, un bénéfice non-financier et intangible pourrait être d'augmenter le taux de satisfaction des clients suite à des projets de migration d'une infrastructure informatique à destination d'un datacenter.

Cette méthode de gestion de projet permet ainsi d'aligner les projets sur la stratégie globale de l'entreprise, et de prioriser les projets et les actions apportant le plus de valeur (donc de bénéfices).

Exemple d'utilisation de la méthode Benefits Realization

Benefits Realization Management

Critères

Benefits Realization

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

Pilotage par la valeur.

Priorisation des tâches et projets en accord avec les objectifs stratégiques de l'organisation.

Inconvénients

Nécessite d'identifier, classer, analyser et suivre les bénéfices.

Les bénéfices réels peuvent ne pas coller aux bénéfices attendus, malgér la mise en place de cette méthode.

Quand l'utiliser ?

Projets stratégiques et/ou de grande envergure.

Programmes ou portefeuilles de projets.

8 méthodologies de gestion de projet agiles

Les méthodes agiles sont souvent utilisées dans le développement de logiciels informatiques, ou le développement de services ou produits spécifiques. 

Elles sont toutes organisées autour du concept de cycles courts, appelés itérations, et autour des valeurs et principes décrits dans le manifeste agile.

1 ) Scrum

Scrum est la méthodologie agile la plus utilisée dans le monde, et ce pour une bonne raison : ce n'est pas une méthodologie mais un framework, un cadre de travail.

Autrement dit, Scrum est très léger dans sa mise en place. Le guide Scrum ne fait d'ailleurs que 15 pages. Il donne les processus clés à respecter mais laisse ensuite à la libre décision de l'équipe l'organisation du travail au quotidien.

Les équipes Scrum travaillent en cycles courts appelés sprints d'1 à 4 semaines, et livrent au moins 1 fois par cycle un nouvel incrément produit utilisable et de qualité.

Travailler en itérations courtes oblige à livrer quelque chose au client et aux utilisateurs finaux et à obtenir du feedback immédiat, en vu de s'améliorer et de construire un produit qui répond vraiment aux attentes des parties prenantes.

Pour cela, l'équipe est en communication constante avec les parties prenantes du projet.

Il est d'ailleurs courant de voir des évolutions de périmètre sur les projets Scrum. Ce n'est pas un problème. C'est même encouragé, ceci afin d'avoir le meilleur produit final.

Le besoin se précise au fil des itérations et le périmètre projet se construit de manière dynamique. L'équipe priorise ensuite les tâches à effectuer en fonction de la valeur business associée.

Pour aller + loin : Consultez cet article pour comprendre les valeurs, les principes et les piliers de Scrum.

Scrum - Un outil convivial pour une agilité radicale

Processus itératif du cadre de travail agile Scrum

Critères

Scrum

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Livraison régulière d'un incrément produit + obtention de feedback régulier.

Focus sur la qualité.

Pilotage par la valeur.

Ouvert au changement.

Inconvénients

Nécessité d'avoir une culture agile dans l'organisation.

Demande rigueur et discipline.

Quand l'utiliser ?

Projets de développement de services ou produits.

Projets où l'incertitude est élevée et les évolutions de périmètre courantes.

2 ) Kanban

La méthodologie Kanban permet à l'équipe projet d'adopter un flux de travail continu, afin d'assurer des livraisons plus lentes mais de qualité.

L'équipe peut ainsi travailler avec un rythme constant et soutenable, plutôt que d'avoir un "coup de bourre" comme sur les projets traditionnels.

Vous connaissez probablement déjà cette méthodologie sous le nom "méthode des post-it".

Il s'agit d'une méthodologie de gestion de projet visuelle permettant de voir concrètement l'avancement du projet et les progrès réalisés par l'équipe, mais également de visualiser le backlog (le travail restant à accomplir), ainsi que les points de blocage.

En Kanban, chaque tâche est représentée par un post-it, qui se déplace dans un tableau de gauche à droite. Le nom des colonnes est laissé à l'appréciation de l'équipe, le minimal étant un tableau de 3 colonnes : A faire - En cours - Fini.

Exemple de tableau Kanban

Kanban - L'approche en flux pour l'entreprise agile

Critères

Kanban

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Visualisation du travail accompli / du reste à faire / des blocages éventuels.

Aide à la prise de décision.

Inconvénients

Le tableau Kanban doit coller au processus de livraison de l'organisation.

Quand l'utiliser ?

Projets ayant un rythme soutenable et avec un processus de livraison défini.

3 ) Scrumban

La méthodologie Scrumban est un mix des méthodes Scrum et Kanban. Elle reprend le meilleur des deux mondes.

Il s'agit d'une approche structurée comme la méthode Scrum, mais qui permet de gérer des projets en flux continu comme la méthode Kanban.

Contrairement à Scrum, il n'y a plus de notion de sprint backlog dans Scrumban. Les tâches sont prises au fil de l'eau par l'équipe de développement pendant un sprint, dès que les précédentes sont terminées.

On passe également d'une logique par tâche (comme avec Scrum) à une logique par flux de travail (comme avec Kanban). Concrètement, cela signifie qu'on ne découpe plus un récit utilisateur (user story) en de multiples tâches techniques et fonctionnelles comme avec Scrum. On prend la user story comme un tout et on la fait avancer jusqu'à la fin du tableau Kanban visuel.

Schématisation du processus Scrumban

Critères

Scrumban

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Flexibilité dans l'organisation du travail.

L'équipe développe les demandes utilisateurs au fur et à mesure qu'elles arrivent.

Rythme de travail soutenable et constant.

Inconvénients

Complexité pour gérer l'auto-organisation de l'équipe.

Difficultés à gérer les objectifs à long-terme.

Demande un niveau de maturité agile suffisant dans l'équipe.

Quand l'utiliser ?

Projets sujets à de fortes évolutions du périmètre et qui se prêtent au travail en flux continu.

4 ) XP - Extreme Programming

La méthodologie Extreme Programming (ou XP pour les intimes) est utilisée dans des équipes d'ingénierie informatique pour le développement d'applications informatiques. 

Elle permet le développement de logiciels en cycles itératifs courts, grâce à une collaboration constante avec les parties prenantes du projet.

Elle pousse à l'extrême certains concepts simples, d'où son nom :

  • Revue du code informatique effectuée par un binôme, en continu.
  • Tests réalisés systématiquement avant chaque livraison et mise en production.
  • La solution la plus simple est toujours celle retenue.
  • Les modifications de code ont lieu plusieurs fois par jour.
  • Le code est retravaillé régulièrement pour assurer son optimisation et sa maintenabilité.
  • Les cycles de développement sont courts afin de favoriser l'adaptation au changement.

Schématisation du processus XP Extreme Programming

Extreme Programming Explained - Embrace change

Critères

Extreme Programming

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Rythme de travail soutenable, focus sur la qualité.

Pousse à l'extrême des concepts de bon sens en développement informatique.

Inconvénients

Demande un niveau de maturité suffisant pour l'équipe sur les bonnes pratiques de développement informatique.

Quand l'utiliser ?

Projets de développement informatique.

5 ) Lean

La méthode Lean permet d'atteindre les résultats souhaités en optimisant la manière d'y arriver.

Cette méthode, qui nous vient tout droit du Japon et plus spécifiquement de Toyota, est organisée autour de trois concepts : Mura, Muri et Muda.

De nombreux processus et outils sont ainsi mis en place afin d'éliminer :

  • Muri.
    Les excès et tout ce qui implique des contraintes ou des efforts déraisonnables du personnel, du matériel ou de l'équipement.
    Le rythme de travail doit être soutenable. les coups de pression et les tâches à faire au dernier moment sont proscrits. La sur-qualité n'amène rien non plus de bon.
  • Mura.
    Les irrégularités et tout ce qui peut conduire à des situations déséquilibrées est également à proscrire.
  • Muda.
    Le gaspillage et tout ce qui n'apporte aucune valeur ajoutée doit également disparaître.

Cette méthode fait ainsi la part belle à l'amélioration continue et au pilotage par la valeur.

Les 3M (Muri, Mura, Muda) de la méthode Lean

Le management Lean - 2ème édition

Critères

Lean

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Amélioration continue, pilotage par la valeur, ouvert aux évolutions de périmètre.

Inconvénients

Doit être adopté par toute l'organisation (et pas uniquement l'équipe) pour appliquer la méthode.

Quand l'utiliser ?

Tous projets, mais principalement les projets de développement de services ou produits

6 ) Adaptive Project Framework

La méthode Adaptive Project Framework (APF) est une approche agile permettant à 'léquipe projet d'utiliser les résultats précédents et les expériences passées afin de faire évoluer le projet en conséquence et d'adapter le produit.

Cette approche met en avant l'amélioration continue et l'ouverture au changement.

Contrairement à d'autres méthodologies agiles telles que Scrum, le client a ici un contrôle complet sur la direction du projet. Sans son "Oui", il n'y a pas de prochaines étapes pour l'équipe.

Le cycle de vie d'un projet Adaptive Project Framework

Critères

Adaptative Project Framework

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Flexibilité, ouverture au changement, Amélioration continue.

Collaboration renforcée avec le client.

Inconvénients

Le client doit jouer le jeu. La mauvaise foi signe l'échec du projet.

Quand l'utiliser ?

Projets de développement de services ou produits

7 ) Rapid Application Development

La méthode Rapid Application Development (RAD) est une méthodologie agile qui se concentre sur l'accélération du développement du code informatique. 

Comme les autres méthodologies agiles, elle se base sur un fonctionnement itératif, avec des cycles de développement courts, afin de livraiser des incréments produit et de favoriser l'obtention de feedbacks.

Cette méthode permet notamment de créer plusieurs prototypes jusqu'à en obtenir un qui satisfasse le client et les utilisateurs finaux.

Schématisation du processus Rapid Application Development

Critères

Rapid Application Development

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Création de prototypes successifs en intégrant le feedback client.

Collaboration avec les parties prenantes du projet.

Inconvénients

Nécessite rigueur et discipline, comme toutes les méthodologies agiles.

Quand l'utiliser ?

Projets de développement de services et produits.

8 ) Crystal

Crystal est une méthodologie agile imaginée par Alistair Cockburn, l'un des grands noms de l'agilité. Il s'agit d'une méthode vraiment intéressante, qui s'adapte aussi bien à la taille de l'équipe projet, au multi-équipes, qu'à la complexité et l'ampleur du projet.

Crystal est un framework léger et souple, qui pose les bases nécessaires pour obtenir un travail de qualité tout en laissant à l'équipe le choix de s'organiser comme elle le souhaite.

L'accent est mis sur la convivialité, la communication et la bonne ambiance de travail.

Crystal repose d'ailleurs sur les 7 principes suivants, dont les 3 premiers sont obligatoires :

  1. Livraison fréquente.
    Comme toutes les méthodologies agiles, Crystal repose sur le principe des cycles itératifs courts, afin d'augmenter le rythme des livraisons et d'obtention de feedbacks.
  2. Amélioration réflexive.
    Cette approche consiste à réfléchir en cours d'action, et aussi analyser à posteriori une action, ses causes et ses conséquences.
  3. Communication osmotique.
    C'est une communication qui ne peut avoir lieu qu'au sein d'une équipe où les membres se sentent en osmose. Autrement dit, la convivialité, la bonne ambiance de travail et le sentiment d'appartenance à une équipe prédomine.
  4. Sécurité personnelle.
    Chacun doit se sentir en sécurité dans son environnement de travail pour donner le meilleur de lui-même.
  5. Focus.
    Lorsqu'on fait quelque chose, on est concentré à 100% dessus. Le focus est le garant de la qualité.
  6. Accès aisé aux experts fonctionnels.
    Chacun se rend disponible pour les autres membres de l'équipe. La collaboration est le maître mot.
  7. Environnement technique automatisé.
    Les tests sont automatisés, la gestion de configuration et l'intégration sont fréquentes. L'équipe a mis en place un pipeline CI/CD d'intégration continu et de livraison continue.

Crystal Clear - A human-powered methodology for small teams

Quelle méthode Crystal privilégier en fonction de la taille de l'équipe et de la complexité du projet

Critères

Crystal

Type de méthodologie

Méthodologie agile

Avantages

Adaptable à toutes les tailles d'équipe et à tous les projets.

Méthodologie souple et évolutive.

Inconvénients

Peu de cadre rigide.

Demande un certain niveau de maturité agile dans l'équipe.

Quand l'utiliser ?

Projets de toute taille et de toute complexité

5 méthodologies de gestion du changement

Les méthodologies de gestion du changement ci-dessous sont utiles afin de gérer les changements et bouleversements dans les organisations, et d'accompagner au mieux les collaborateurs qui sont impactés.

Elles se couplent très bien avec des méthodologies de gestion de projet traditionnelles (prédictives) ou des méthodologies agiles.

1 ) Six Sigma

La méthodologie Six Sigma met en place des processus d'amélioration de la qualité.

Elle déploie ainsi des techniques de mesure des défauts, et des techniques de résolution des problèmes permettant d'éliminer le plus de défauts possibles et donc in fine d'améliorer la qualité.

L'un des outils les plus connus est probablement la méthode DMAIC, ou encore la roue de Deming (appelée aussi roue PDCA).

Avec la méthodologie Six Sigma, un produit est considéré comme exempt de défauts lorsque la note de qualité est égale ou supérieure à 99,99966%.

Cette méthodologie est complémentaire avec toutes les méthodologies de gestion de projets prédictives (ou traditionnelles).

La méthodologie Six Sigma en pratique

Critères

Six Sigma

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

Amélioration continue de la qualité.

Élimination des défauts et du superflu.

Inconvénients

Se déploie au niveau de l'organisation pour en tirer tous les bénéfices.

Nécessite de la transparence pour ne pas cacher les sujets "sous le tapis".

Quand l'utiliser ?

Avec des projets séquentiels ou des projets menés avec des méthodologies prédictives, de toute taille et de toute complexité.

2 ) Lean Six Sigma

Comme son nom l'indique, la méthodologie Lean Six Sigma est au croisement du Lean et de Six Sigma.

Elle intègre l'approche minimaliste du Lean (élimination du gaspillage, on ne garde que l'essentiel) avec l'approche qualité de Six Sigma (zéro défaut, la qualité d'abord).

Cette approche est parfaite pour mettre en place un processus qualité sur des projets agiles.

Il existe également plusieurs certifications Lean Six Sigma, aux couleurs de ceintures de karaté, que je vous recommande vivement d'aller chercher. C'est un sacré plus pour votre CV !

La méthodologie Lean Six Sigma en pratique

Lean Six Sigma for dummies (Anglais)

Critères

Lean Six Sigma

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

Amélioration continue de la qualité.

Élimination du gaspillage.

Inconvénients

Tout le monde doit jouer le jeu.

Nécessite de la transparence, d'autant plus quand le sujet est sensible et ne plaît pas à tout le monde.

Quand l'utiliser ?

Projets agiles de toutes tailles, en complément des méthodologies de gestion de projet agiles.

Fonctionne également sur des projets menés de manière traditionnelle.

3 ) PRiSM

La méthodologie PRiSM, pour PRojects integrating Sustainable Methods, ou projets intégrant des méthodes durables, allie le management de projet aux enjeux de durabilité environnementale. 

Elle vise ainsi à gérer les inévitables changements qui peuvent survenir sur un projet tout en intégrant dans ces changements le développe durable et les enjeux environnementaux.

C'est une méthode qui vient parfaitement se greffer par-dessus d'autres méthodologies existantes, afin de gérer efficacement des projets tout en minimisant l'impact environnemental du projet et de l'organisation.

C'est une méthodologie qui a du mal à décoller en France alors que les bénéfices sont bien présents. ça pose clairement question à l'heure où on parle tout le temps de politique RSE, de fresque du climat, ou encore de la nécessité de changer notre modèle économique et environnemental.

Je lui prédis du succès dans les années à venir, et personnellement je me forme dessus. 🙂

Les principes de la méthode PRiSM

Critères

PRiSM

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

S'ajoute aux méthodologies de gestion de projet existantes. 

Allie le management de projet aux enjeux environnementaux et au développement durable.

Inconvénients

Nécessite une prise de conscience de l'équipe projet et de l'équipe de direction.

Quand l'utiliser ?

Sur tous types de projets

4 ) Event Chain Methodology

La méthode de la chaîne d'événements, ou Event Chain Methodology (ECM) en anglais, offre une alternative crédible au chemin critique et à la chaîne critique.

Cette méthodologie permet d'analyser l'incertitude pesant sur le planning d'un projet, et permet d'identifier les événements et les chaînes d'événements qui pourraient impacter négativement le planning projet si cela arrivait.

Elle est notamment utilisée pour prédire la survenance de risques ou d'événements externes pouvant impacter un projet.

Exemple d'utilisation de la méthode Event Chain Methodology

Event Chain Methodology - The ultimate step by step guide (Anglais)

Critères

Event Chain Methodology

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

Création de plannings et plan projet réalistes en tenant compte des chaînes d'événements.

Anticipation des risques et imprévus sur le projet.

Inconvénients

Difficulté d'anticiper certains événements extérieurs (par exemple un confinement suite à une pandémie mondiale).

Certains événements négatifs peuvent être en fait des opportunités, ce que ne fait pas ressortir la méthode.

Quand l'utiliser ?

Tous types de projet séquentiels, gérés de façon traditionnelle (méthodologies prédictives).

5 ) Extreme Project Management

La méthodologie Extreme Project Management (XPM), permet de gérer des projets complexes et incertains, ce qui rend difficile les estimations de durée du projet, de plan projet ou encore de planning.

Sur ce genre de projets, tout est chaotique, tout peut basculer d'un jour à l'autre, les changements sont légions et on réalise souvent les actions juste à temps.

Cette méthode est à réserver aux projets les plus extrêmes (d'où son nom), qui ne pourraient être que des échecs avec l'adoption d'autres méthodologies de gestion de projet.

A n'utiliser qu'en dernier recours donc.

Cycle de vie d'un projet Extreme Project Management

Extreme Project Management - Using Leadership, Principles and Tools to deliver value in the face of volatility (Anglais)

Critères

Extreme Project Management

Type de méthodologie

Méthodologie gestion du changement

Avantages

Mener avec succès des projets complexes, imprévisibles ou chaotiques.

Tenir compte des changements, des évolutions et des variables émergeant en cours de projet.

Inconvénients

Planning et plan d'action chaotiques et imprévisibles. Tâches réalisées juste à temps.

Stress et pression supplémentaire.

Quand l'utiliser ?

Sur des projets complexes où règne l'incertitude et le chaos, en dernier recours.

Pourquoi y a t-il autant de méthodologies de gestion de projet ?

Une méthodologie de gestion de projet répond à des objectifs précis, et fournit une méthode d'organisation et de travail adaptée à un type de projet particulier ou à un secteur d'activité précis. Elle fournit également des indicateurs (KPI) spécifiques.


Le truc, c'est que ce qui marche pour un type de projet ou un secteur particulier ne fonctionne pas forcément tel quel pour un autre.

On ne gère pas un projet événementiel ou un projet de fusion-acquisition comme on gère un projet de développement informatique.

Les méthodologies projets sont nées de ce constat, et c'est ce qui explique qu'il en existe plusieurs dizaines.

Comment choisir la bonne méthode de gestion de projet ?

Choisir la bonne méthodologie de gestion de projets est l'un des plus gros facteurs de réussite d'un projet, avec le choix du chef de projet.

Il existe des dizaines de méthodes de gestion de projets, certaines dites prédictives, d'autres agiles, d'autres encore centrées sur la gestion du changement et des demandes de changement.

Comment faire son choix, et s'assurer que la méthodologie de gestion de projets retenue est bien compatible avec son projet ?

Voici les 5 critères les plus importants dont vous devez tenir compte :

  1. Le niveau de complexité du projet.
    On ne gère pas de la même manière un projet s'étalant sur quelques jours qu'un projet s'étalant sur plusieurs années et ayant des dizaines de parties prenantes différentes, situées géographiquement à plusieurs endroits.
  2. Le degré d'incertitude du projet.
    Plus un projet à un niveau d'incertitude élevé, plus il peut évoluer en cours de route en fonction du marché, du contexte, du secteur d'activité, etc... On préfère utiliser des méthodes agiles pour ce type de projets.
  3. Le périmètre du projet.
    Le périmètre est-il clairement défini au démarrage du projet ? Les besoins sont-ils correctement formulés et sont-ils exhaustifs ? Ou l'équipe projet peut-elle faire face à des évolutions de périmètre en cours de projet ?
    Dans le premier cas, il vaut mieux privilégier les méthodologies prédictives, alors que dans le second cas, les méthodes agiles sont plus adaptées aux changements en cours de route.
  4. Le niveau de maturité de l'équipe projet.
    Si l'équipe projet débute en gestion de projet, il est préférable de choisir des méthodes simples mais cadrées. Avec l'expérience, l'utilisation de framework (cadres de travail) permet plus de liberté, sans pour autant renoncer à la qualité.
  5. Les contraintes associées au projet.
    En fonction des contraintes (contraintes métiers, budget, délais, qualité, etc...), l'équipe projet peut privilégier certaines méthodologies par rapport à d'autres.
Pour aller + loin : Dans cet article, je détaille les critères à vérifier pour savoir quelle méthodologie de gestion de projet choisir pour quel type de projet.

Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}