Qu’est-ce que la planification de projet ?

Thibault Baheux

10 septembre 2022 - minutes de lecture

La planification d'un projet est une étape incontournable de la gestion de projet. Que l'on soit chef de projet, manager d'équipe, indépendant, freelance, savoir bien planifier est essentiel pour réussir.

Découvrez dans cet article ce qu'est la planification de projet, les différents plannings que vous pouvez utiliser et mes meilleures astuces pour bien planifier votre prochain projet.

En bonus, je vous propose également un modèle de planning projet, cadeau de la maison.

Qu'est-ce que la planification de projet ?

La planification de projet est une étape incontournable d'un projet. Elle permet de cadencer le projet et de définir qui fait quoi, quand. Chaque tâche est identifiée, affectée à une ressource puis a une date d'achèvement cible qui lui est attribuée. L'objectif de cette étape est d'obtenir un planning projet détaillé.

Lors de la phase de planification d'un projet, le chef de projet peut s'appuyer sur différents types de planning : le macro-planning, le rétroplanning, le planning détaillé, etc...

Le projet est alors découpé en sous-projets ou en lots (un ensemble de tâches). Ce découpage fait apparaître des jalons projets, ces points d'étape qui vont rythmer le projet durant tout son cycle de vie.

Enfin, le chef de projet continue le découpage de manière fine du projet afin de lister l'ensemble des tâches à réaliser pour chaque lot ou sous-projet. Ces tâches sont liées les unes aux autres afin d'identifier les dépendances entre elles. En effet, certains tâches ne peuvent être commencées que lorsque la précédente est terminée.

Les 3 types de planification projet

Il existe plusieurs types de planification projet, à utiliser en fonction de votre mode de fonctionnement et de vos contraintes et impératifs.

  1. La planification verticale. Il s'agit de la planification la plus précise, généralement à l'heure. Chaque journée de travail est ainsi découpée heure par heure, et cadencée selon le planning projet. Contrairement aux autres planifications, la granularité est très fine.
  2. La planification horizontale. Il s'agit de la planification la plus utilisée, qui se base sur des journées de travail et non pas des heures.  Lorsqu'on pratique la planification horizontale, on planifie généralement à la semaine ou au mois. C'est personnellement celle que je préfère car moins consommatrice en temps. Elle laisse également plus de latitude pour traiter les imprévus.
  3. La planification mixte. Il s'agit tout simplement d'un mixte entre la planification verticale et horizontale. Les tâches sont planifiées sur du long terme (semaine ou mois), mais chaque tâche dispose d'une durée de réalisation détaillée. On bénéficie ainsi à la fois d'une vue détaillée et d'une vue d'ensemble. C'est la méthode la plus coûteuse en temps.

Type de planification

Description

Avantages

Inconvénients

Quand l'utiliser ?

Planification verticale

Planification heure par heure des tâches du projet sur une même journée

Précise, granularité fine, vision détaillée du projet

Manque de vision d'ensemble, consommatrice en temps

Pour avoir une vision détaillée à l'heure sur le projet

Planification horizontale

Planification au jour des tâches, sur une semaine ou sur un mois

Plus rapide que les autres méthodes, + de latitude pour gérer les obstacles

Manque parfois de précision

Pour avoir une vision d'ensemble du projet

Planification mixte

Tâches planifiées sur le long terme mais disposant d'une durée de réalisation détaillée

Réunit le meilleur des deux mondes

Méthode la + consommatrice en temps, nécessite d'avoir minutieusement réfléchi au plan d'action

Pour visualiser le projet à la fois via une vision d'ensemble et à la fois de manière détaillée

Qu'est-ce qu'un planning projet ?

Le planning projet, aussi appelé calendrier du projet, est un document répertoriant l'ensemble des tâches à réaliser sur le projet. Il indique quelle ressource doit réaliser quelle tâche et pour quelle date. On s'appuie généralement sur le planning projet pour construire le diagramme de Gantt.

Il existe différents types de planning projet, qui répondent, vous vous en doutez, à différents besoins.

  • Le macro-planning. Il s'agit d'une version simplifiée du planning, épurée afin de ne garder que les grandes lignes. Le macro-planning est le premier planning réalisé par le chef de projet, et permet de donner les premières indications sur le cadencement du projet.
  • Le rétroplanning. Le rétroplanning est un planning "au plus tard". Il est construit en partant de la date d'achèvement au plus tard du projet, puis remonte la chronologie pour identifier la date au plus tard à laquelle chaque action, jalon ou tâche doit être réalisée.
  • Le planning détaillé. Il s'agit du planning qui détaille l'ensemble des tâches à réaliser sur le projet. Pour chacune des tâches est indiquée la durée de la tâche, la date de début, la date de fin, et la personne responsable de cette tâche.
  • Le planning directeur. Le planning directeur est un planning contenant les échéances et jalons-clés d'un projet. Ce planning garde une vision "haute" et ne rentre pas autant dans le détail que le planning détaillé. Il est généralement présenté et suivi en comité de pilotage projet.
  • Le planning de référence. Le planning de référence est le planning qui sert de point de comparaison lors du bilan projet, afin de déterminer les écarts entre le planning initial et la réalité. Il s'agit généralement de la première version du planning détaillé.

Macro-planning, Rétroplanning, Planning détaillé : quelles différences ?

Type de planning

Description

Quand l'utiliser ?

Qui l'utilise ?

Macro-planning

Version épurée du planning, indiquant les dates et jalons-clés du projet, la date de début et la date de fin du projet.

Pour avoir une première idée du cadencement d'un projet, pour identifier les dates et jalons-clés, et valider avec le client le calendrier projet envisagé.

Planning établi par le chef de projet et validé en comité de pilotage.

Rétroplanning

Planning construit "à l'envers", en partant de la date d'achèvement au plus tard du projet.

Pour déterminer si le temps alloué au projet est suffisant pour le terminer, et pour identifier les dates d'achèvement "au plus tard" pour chaque jalon, lot ou tâche sur ce projet.

Planning établi par le chef de projet pour vérifier la chronologie des actions.

Planning détaillé

Planning détaillant l'ensemble des actions à réaliser. Permet de savoir qui fait quoi, quand, comment.

Pour avoir une vision détaillée des actions à mener sur le projet et de qui fait quoi quand.

Planning établi par le chef de projet et partagé avec l'ensemble des membres de l'équipe projet. Peut être validé avec le client.

Pour aller + loin : Vous avez encore du mal à choisir entre un macroplanning, un un planning détaillé et un diagramme de Gantt ? Je vous invite à lire cet article pour savoir quel planning utiliser dans quelle situation.

Modèles + Exemples de planning projet

J'ai créé pour vous 3 modèles de planning que je mets à disposition en libre accès. Vous êtes libre de les utiliser, de les modifier et de les adapter à votre contexte.

Bonne planification ! 🙂

Comment bien planifier un projet ? 11 bonnes pratiques à respecter

Étape 1 - Comprendre la finalité du projet, son objectif, son périmètre et les livrables à fournir.

Vous devez comprendre parfaitement le périmètre du projet (et ses limites), et quelle est la finalité du projet (enjeux et objectifs).

De votre bonne compréhension du projet découle tout le reste. Il s'agit du facteur-clé de succès le plus important.

Étape 2 - Découper le projet en sous-projets et en lots.

Plus un travail est volumineux, moins nos estimations sont fiables. Je vous recommande donc de découper votre projet en plus petites unités, que l'on appellera sous-projets ou lots.

Cela vous permettra de mieux appréhender le travail nécessaire tout en améliorant la précision de vos estimations.

Étape 3 - Définir l'ensemble des actions à réaliser.

Pour chacun des lots et sous-projets identifiés, vous devez lister l'ensemble des tâches et actions à réaliser.

Vous pouvez à cette étape vous appuyer sur les experts de votre équipe projet ainsi que sur l'outil WBS - Work Breakdown Structure.

Étape 4 - Identifier les dépendances entre tâches.

Toutes les tâches ne sont pas réalisables de manière indépendante. A vrai dire, c'est même plutôt l'inverse : les tâches sont dépendantes les unes des autres la plupart du temps

Vous devez donc identifier l'enchaînement logique des tâches entre elles, et déterminer pour chaque tâche si il existe des prédécesseurs (des tâches à compléter avant de commencer celle-ci), ou des successeurs (des tâches à démarrer une fois celle-ci réalisée).

Étape 5 - Estimer la durée de réalisation pour chaque tâche.

Vous devez estimer la durée de réalisation des tâches pour chacune d'entre elles. Vous pouvez pour cela vous baser sur la méthode des estimations à trois points pour une estimation précise, ou sur la méthode à dire d'expert pour une estimation plus rapide mais moins fiable.

Étape 6 - Hiérarchiser et ordonnancer les tâches.

A cette étape, vous devez classifier les tâches entre elles. C'est ce qu'on appelle l'ordonnancement. Vous décidez de l'ordre logique d'exécution des tâches, et de celles qui peuvent être réalisées en parallèle.

Vous travaillez également sur la hiérarchisation des tâches, afin de traiter les plus prioritaires en premier.

Étape 7 - Identifier quel est le chemin critique du projet.

Le chemin critique correspond à l'enchaînement de tâches sur votre projet dont la durée est plus élevée que pour tout autre ensemble. 

Il s'agit du temps minimum nécessaire pour accomplir votre projet. Les tâches se trouvant sur ce chemin critique sont des tâches critiques et ne disposent d'aucune marge possible.

En effet, tout retard sur le chemin critique induit forcément un retard sur la livraison du projet.

Étape 8 - Attribuer les tâches aux ressources affectées au projet.

Une fois que vous avez identifié les profils de compétences nécessaires pour accomplir l'ensemble des tâches, et que vous avez constitué votre équipe projet, il vous reste à affecter les tâches aux bonnes personnes en fonction de la compétence recherchée, des dépendances entre les tâches et de la disponibilité des ressources concernées.

Étape 9 - Construire le planning projet détaillé.

Utilisez la planification horizontale, verticale ou mixte afin de construire votre première version du planning projet détaillé, regroupant l'ensemble des actions.

Ce planning devra être partagé avec l'ensemble des membres de l'équipe projet et construit avec eux, pour éviter les allers-retours inutiles.

Idéalement, le planning projet détaillé devrait également être validé en séance par le client ou le commanditaire lors d'un comité de pilotage projet.

Étape 10 - Prévoir de la marge supplémentaire dans les estimations.

Prévoyez toujours de la marge sur vos estimations en créant des zones tampons, qui permettront d'absorber un léger retard ou encore de pouvoir traiter les problématiques techniques que vous rencontrerez inévitablement.

Vosu pouvez vous appuyer pour cela sur la méthode de la chaîne critique.

Étape 11 - Optimiser le planning projet.

Enfin, n'hésitez pas à procéder au nivellement et au lissage des ressources, ainsi qu'à leur rationalisation. Ces 3 techniques de planification projet vous permettront de compresser les délais et d'optimiser votre planning projet.

Plutôt pratique lorsque les délais sont serrés. Attention toutefois à bien maîtriser vos risques sur votre projet.


Thibault Baheux

Chef de projet IT depuis 2008, j'ai travaillé sur des projets à plusieurs millions d'euros.
J'ai décidé de dépoussiérer la gestion de projet.
Exit les méthodologies complexes, exit les outils lents, lourds, complexes à utiliser.
Mon objectif ? Vous donner les clés pour piloter vos projets avec efficacité.


Articles Similaires


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}